Interview : 5 ans de house pour le label Popcorn

By Juliette Hautemulle
14 Jan 2016

Interview : 5 ans de house pour le label Popcorn @Gaëtan Tracqui

Interview : 5 ans de house pour le label Popcorn

Siler & Dima au Zig Zag

Interview : 5 ans de house pour le label Popcorn @DR

Interview : 5 ans de house pour le label Popcorn

L'affiche des 5 ans de Popcorn Records

Interview : 5 ans de house pour le label Popcorn @Gaëtan Tracqui

Interview : 5 ans de house pour le label Popcorn

Siler & Dima au Zig Zag - photo 2

Dimanche 24 janvier, Siler & Dima, les fondateurs de Popcorn Records, fêteront les 5 années d'existence de leur label en compagnie de Moodymann et Le Loup. Rencontre avant l'entraînement.

La Villa Schweppes : Bonjour ! Pour commencer, donnez-nous 3 mots pour décrire votre label.

Siler & Dima : Seulement trois ? Alors ça pourrait donner : "House", "Copains", "5 ans".

Popcorn, c'est qui ?

Siler & Dima : Un label de musique fondé et managé avec amour par nous, Siler & Dima, depuis fin 2010.

Vous avez commencé d'abord en signant des artistes puis avez ensuite organisé des soirées. D'ailleurs, c'est Filipe Alves et Nadir (Na'Sayah) qui vous ont donné en premier votre chance. Un petit mot (d'amour) à leur livrer ?

Siler & Dima : Ah ce cher Filou ! Il sait tout le bien qu'on pense de lui, c'est important d'avoir de la mémoire et de savoir dire merci... Quand on a commencé, Filipe nous a donné notre chance dans ses fêtes, comme Celine (La Sundae, ndlr) et d'autres à qui on doit aussi beaucoup. Nadir, c'est un peu pareil : il nous a poussés, il s'est occupé de nous... Tous sont des personnages importants depuis nos débuts et on les remerciera toujours.

... Et puis l'équipe du Zig Zag et du Badaboum qui sont les 2 clubs parisiens avec qui vous travaillez actuellement. Pourquoi eux ?

Siler & Dima : C'est encore une histoire de fidélité. Tiboz (l'un des directeurs artistiques du club, ndlr), nous avait donné notre première grosse résidence au Showcase. C'était donc normal pour nous de le suivre. Et même si on nous le reproche un peu parfois, on ne regrette pas !
En ce qui concerne le Badaboum, c'est un peu différent. Aurel (Aurélien Delaeter, ndlr) produisait parfois nos soirées quand il était encore au Concorde Atlantique. Au moment de l'ouverture du Badaboum, on était ravis de faire partie des premiers résidents et, depuis, on adore programmer des fêtes là-bas. Le club évolue très bien, Martin (Martin Munier à la programmation du club, ndlr) fait du super boulot depuis plus de 2 ans maintenant. On est très contents de faire partie de cette aventure !

Interview : 5 ans de house pour le label Popcorn

Siler & Dima de Popcorn Records

Vous organisez aussi des événements en province et en Europe. Vous pouvez nous en dire plus ?

Siler & Dima : En réalité, on n'organise pas vraiment de soirées. On bosse sur nos événements, bien sûr, mais on ne s'occupe pas de la logistique, juste de l'artistique. On choisit les artistes qui composent le plateau dans un souci de cohérence avec la musique qu'on produit, qu'on défend. Après, on tourne pas mal en province et en Europe grâce au label. Peut être que ça viendra, qu'un jour on produira nos soirées mais, pour l'instant, ce n'est pas trop à l'ordre du jour, c'est un autre métier.

En décembre, vous fêtez vos 5 ans d'existence. Quel restera le ou les meilleurs moments de ces 5 années ?

Siler & Dima : Impossible d'en dégager un ou même quelques uns, il y a eu tellement de bons moments qu'en choisir un reviendrait un peu à choisir un de ses enfants... Et puis, grâce à ce projet, on a fait tant de rencontres passionnantes ! Le fait d'avoir 5 ans et toujours autant de projets, d'envie, d'énergie, c'est une telle chance que c'est peut être ça le meilleur truc à garder, en fait. Et on espère avoir 10 ans, surtout !

Quelle est la meilleure fête que vous ayez organisée de tous les temps ?

Siler & Dima : La seule qu'on ait produite et organisée vraiment : "Motor Unit" à La Machine début 2013. Une fête qu'on avait co-organisée avec la Sundae et qui reste vraiment un beau souvenir... D'ailleurs, Moodymann était déjà de la partie avec son compère Andres.

Et dans vos rêves les plus fous, justement, à quoi ressemblerait votre soirée idéale ?

Siler & Dima : Ça ne serait finalement pas si extravagant que ça parce qu'on a eu la chance de recevoir déjà pas mal de légendes et de gens qu'on admire (et ceci même s'il nous en reste pas mal à inviter). Après, si on peut un peu rêver, on se serait pas contre une soirée de label au Panorama Bar ou au Robert Johnson avec Zip, par exemple. Le tout avec des copains, nos copains. Mais ne rêvons pas...

Dans vos rêves les plus fous encore, vous signeriez qui ?

Siler & Dima : On ne pensait déjà pas avoir autant de mecs super sur le label, alors c'est difficile à dire. On a encore des rêves, c'est certain, mais on n'ose pas trop en parler de peur qu'ils ne se réalisent jamais...

On n'a pas tant de vrais amis dans ce milieu, alors on tient vraiment aux nôtres

Vous fêterez vos 5 ans dimanche 24 janvier au Badaboum avec Moodymann et Le Loup, deux artistes dont vous vous sentez proche, on se trompe ? Pourquoi, d'ailleurs ?

Siler & Dima : En ce qui concerne Moodymann, on est plus proche de son univers musical et de sa musique qui nous berce depuis longtemps, que du personnage en lui-même. On l'a souvent invité - comme pas mal d'autres mecs de Detroit - mais ce n'est pas celui dont on se sent le plus proche. Leo (Le Loup, ndlr), c'est différent : il s'agit d'un artiste dont un disque est prévu cette année sur le label et qui a déjà participé à des projets chez nous. Et puis on fait parfois de la musique ensemble, c'est un de nos proches, quelqu'un qu'on respecte beaucoup artistiquement, bien sûr, mais surtout quelqu'un pour lequel on a une grande affection. On n'a pas tant de vrais amis dans ce milieu, alors on tient vraiment aux nôtres.

Qui sont les autres artistes/ collectifs avec qui vous partagez des affinités ?

Siler & Dima : On a la chance d'avoir une scène très active et bourrée de talents. On a rencontré tellement de gens géniaux via le label que ça serait impossible de parler de tout le monde, mais vu qu'il faut en citer quelques uns, on dira : Seuil, Hold Youth, Point G, Chez Damier, Mouloud, Amir Alexander, Omar S, Aubrey, Synchrophone, Bruno Pronsato, Paul Cut, Franck Roger, D.KO, La Mamie's, Cracki, D'Julz, Celine, Lowris...

Ces gens, vous comptez vous associer avec eux sur de futurs projets ?

Siler & Dima : Il y en a certain avec qui c'est déjà le cas depuis un moment, et puis d'autres avec qui ça viendra... ou pas ! Ça ne change rien à tout le bien qu'on pense d'eux !

Citez-nous un ou plusieurs morceau(x) qui ne vous lâcheront jamais.

Siler & Dima : "Altered State" - Ron Trent.
"Eternal Mind" - Boo Williams.
"Flowers" - Theo Parrish & Andrew Ashong.
"Le Knight Club" – Rhumba.
"Winter Breeze" – Moodymann.
Et puis l'album Illmatic de Nas.

Quoi de prévu pour la suite ? Les sorties à venir ? D'autres grosses fêtes ?

Siler & Dima : Vu que c'est les 5 ans, on n'a pas chômé sur le programme des sorties ! On a deux beaux disques qui arrivent en février, un de Paul Cut et un autre de Bruno Pronsato, et puis un double vinyl various artists. Enfin il s'agit plutôt d'une compile de 8 titres mêlant exclues et repress avec que des gens qu'on aime comme Amir Alexander, Le Loup, Aubrey, Lowris, Daso et Matsa, entre autres.
On a aussi un beau maxi de Rick Wade aussi dans les cartons, un disque de Le Loup avec un Remix de The Mole, un beau projet avec le talentueux Flabaire de D.KO... Plein de choses assez excitantes ! En ce qui concerne nos résidences, après Moodymann, on recevra Malin Génie et Paul Cut (en live) en février. La suite, c'est une surprise !

Et pour finir, Popcorn, c'est...

Siler & Dima : ... de la house !

La page Facebook du label Popcorn Records
La page Facebook de Siler & Dima

Derniers
articles
Musique

Les
pluslus

Lespluspartagés