Il est temps de faire le point sur la rentrée des clubs

Il est temps de faire le point sur la rentrée des clubs

By Antoine RUIZ
02 Sep 2020

Cela fait maintenant plus de 5 mois que les clubs sont fermés, pour empêcher la propagation du coronavirus. Plus de 5 mois que nous ne pouvons plus faire la bringue dans nos spots favoris. Public assis, masqué et distancé pour certains événements, aides financières, aucune date de réouverture, dépôt de bilan... On fait le point sur ce qu'on sait de la rentrée des clubs.

Il est loin le temps où nous pouvions sortir en club, voir nos DJs préférés aux platines, ambiancer toute une foule de fêtards jusqu'aux aurores. Alors que le coronavirus semble continuer de circuler sur notre territoire, les clubs restent fermés... et ce pour une durée toujours indéterminée. Selon les dires récents du gouvernement, aucune date de réouverture n'aurait été fixée pour le moment.

Cependant, pour subvenir aux besoins financiers des clubs, 50 millions d'euros viennent d'être débloqués. Le gouvernement a annoncé fin juillet la création d'un plan de sauvetage des établissements nocturnes festifs : les loyers et factures des discothèques vont être pris en charge par l'État (jusqu'à 15 000 euros par mois)... dans l'objectif de couvrir jusqu'à 90% de leurs frais. Une aide plus que nécessaire pour soutenir nos spots favoris... sans quoi ces établissements se verraient contraints de déposer le bilan. Déjà 300 clubs français ont mis la clé sous la porte...

Des événements à jauges agrandies mais un public assis, masqué et distancé

Autre "bonne nouvelle" : la jauge maximale de 5 000 personnes pour les rassemblements est levée depuis le 15 août. Néanmoins, les organisateurs d'événements auront toujours besoin de l'accord des préfets en amont... Mais surtout, le public devra se tenir assis, masqué et distancé. À voir comment cela affectera les clubs, festivals, open air et autres lieux de fêtes... Peut-être que notre été n'est pas totalement perdu...

Peut-être d'ailleurs que les clubs pourraient suivre le modèle du Berghain. Le mythique club berlinois a rouvert ses portes le temps d'une exposition sonore. Grâce aux 24 enceintes dispersées dans toute la salle, les visiteurs ont pu se balader et profiter d'une nouvelle expérience... autre que festive. La musique diffusée a été composée à l'aide de bruits ambiants pris dans Berlin, de craquements et de chuchotements.

En attendant une réouverture (ou d'autres nouvelles), la marque Pioneer DJ vient de sortir un documentaire, intitulé Distant Dancefloors, qui met en lumière les conséquences économiques, sociales et psychologiques de la pandémie sur l'avenir de la musique électronique.

Derniers
articles
Lieux

Les
pluslus

Lespluspartagés