Grace Jones, première diva pop

Grace Jones, première diva pop

By La rédaction
07 Nov 2013

Micky Green nous a confié être actuellement complètement obsédée par Grace Jones. Comme on la comprend. Portrait d'une artiste inclassable.

Il est vrai que cette slasheuse avant l'heure (mannequin, actrice, auteur, compositeur) a marqué de sa silhouette imposante et de son caractère impossible les années 80. Muse d'Andy Warhol et surtout de Jean-Paul Goude, Grace Jones quitte sa Jamaïque pour les Etats-Unis en 1965. Elle se fait rapidement repérer et devient mannequin, introduisant sa dorénavant légendaire coupe en brosse et son apparence androgyne sur les catwalks internationaux. Son allure, angulaire et somptueuse, est toujours mise en avant avec des costumes excentriques. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien qu'elle a été un temps la muse du célèbre couturier Azzedine Alaïa. Dégageant une aura de diva futuriste, Grace Jones a inspiré de nombreuses artistes de la pop. On peut voir en effet dans les looks de Katy Perry ou en Lady Gaga des suiveuses de la chanteuse qui n'a jamais eu froid aux yeux...

Elle débute en parallèle dès 1977 une carrière de chanteuse, très remarquée. Dès le premier opus, Grace Jones devient une vraie usine à tubes, complètement dans l'air du temps. Des accents disco et électros qui piochent aussi dans différents univers (on peut même parfois entendre de l'accordéon), une voix particulière et sombre, Grace Jones est aussi reconnaissable par les oreilles que par les yeux. Avec onze opus à son palmarès (le dernier, Hurricane est paru en 2008), on ne s'étonnera pas que Warm Leatherette, son quatrième album, soit le disque de chevet de Micky Green...

On se remémore évidemment "Slave to the Rythm", "I've seen this face before" et sa reprise très réussie de "La Vie en Rose", dernièrement entendue dans une publicité signée Sofia Coppola. Grace Jones l'avait surtout interprétée pour la soirée d'ouverture du légendaire club new-yorkais le Studio 54. Posant régulièrement pour son compagnon de l'époque et artiste Jean-Paul Goude, Grace Jones a été le visage de nombreuses publicités et celui d'une époque.

Une carrière bien remplie, sans compter les nombreuses apparitions au cinéma, dans un James Bond, et toutes les couvertures de magazines qu'elle a pu faire. Plus qu'une chanteuse, plus qu'un mannequin, Grace Jones est une icône, celle des 80's et de toute la folie qui gravitait autour.

Derniers
articles
Portraits

Les
pluslus

Lespluspartagés