French79 passe à l'action avec

French79 passe à l'action avec "Hush Hush"

By Charles Crost
23 Juin 2016

French79 était l'an passé l'un des candidats emblématiques du BPM contest. Cette année, il revient avec un banger tendu, "Hush Hush" qu'on vous révèle en exclu.

French79, projet solo de Simon Henner de Nasser et Husbands, avait fait monter la pression lors de l'édition du BPM Contest 2015. Mêlant composition rêveuse à la Rone et frappe compressée, il avait su imposer sa patte durant le concours.

Aujourd'hui, il se met en mouvement et attaque à nouveau vos lecteurs avec "Hush Hush", un banger entièrement destiner à retourner les club, déplaçant le garçon de la zone grise de l'électronica mélodique à l'excès addictif de la nuit en sueur. On a profité de vous faire écouter en primeur le morceau pour lui faire parvenir quelques questions.

Que s'est il passé pour toi depuis ta participation au BPM ?

French79 : J'ai bien sûr continuer à produire en studio et à jouer sur scène. Mon album est maintenant quasi prêt, il sortira en Octobre ! Je suis en train de travailler sur le live et plus particulièrement sur les visuels et la manière de les présenter au public. Grâce aux tournées que j'ai pu faire un peu partout, j'ai eu la chance de rencontrer beaucoup de gens très compétents dans ce domaine. D'ailleurs je remercie encore Seb et Guillaume, les 2 fondateurs du BPM, qui m'ont très bien accompagné et conseillé, j'entretiens une très bonne relation avec eux, à la fois amicale et professionnelle ! J'ai pu grâce à eux collaborer avec Straybird et Les Gordon, deux artistes du BPM

Quelle a été ton intention en composant Hush Hush ?

French79 : Réaliser un véritable track de club, du début à la fin, énergique, dansant... C'est d'ailleurs pour ça que je l'ai appelé "Hush Hush" , c'est le nom du premier club dans lequel j'ai joué ici à Marseille il y a quelques années. C'était pour moi un lieu assez magique, énigmatique, et c'est la première fois aussi que je me sentais bien et à ma place dans un vrai club...

Le morceau est assez puissant, assez compressé : une manière de retrouver la force de frappe du rock ?

French79 : Ça doit être dans mes veines ! L'énergie du rock est quelque chose d'unique, et ce n'est pas évident de retranscrire ça dans un morceau électronique. Je le prends vraiment comme un compliment ! Le premier album de Daft Punk est pour moi l'exemple parfait de cette combinaison, la puissance de la musique électronique et l'énergie du Rock.

Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés