Festival les femmes s'en mêlent : Molly Nilsson , un talent à suivre

Festival les femmes s'en mêlent : Molly Nilsson , un talent à suivre

By Marine Normand
22 Mar 2013

Elle fait partie de la programmation 2013 du festival Les Femmes s'en mêlent. Molly Nilsson, jeune femme au carré immaculé Louise Brooksien, est une de ses artistes dont les mélodies entêtantes ont réchauffé notre petit coeur fatigué par la froideur hivernale. A écouter de toute urgence.Un halo de mystère entoure la ch

Elle fait partie de la programmation 2013 du festival Les Femmes s'en mêlent. Molly Nilsson, jeune femme au carré immaculé Louise Brooksien, est une de ses artistes dont les mélodies entêtantes ont réchauffé notre petit coeur fatigué par la froideur hivernale. A écouter de toute urgence.

Un halo de mystère entoure la charismatique Molly Nillson. Son site (qui est aussi celui de son label qui ne sort que ses productions, "Dark Skies Association") ne dévoile rien, à part son actualité. Peu d'interviews sont trouvables sur la toile. Ses clips, souvent tournés en noir et blanc, dessinent une ambiance un peu angoissante, et surtout mélancolique. Ses fans sont néanmoins plus locaces. On tombe sur de nombreuses reviews de concerts (notamment à l'Espace B), qu'elle donne sans musiciens. Tous ceux qui ont eu la chance de la voir sont (presque) d'accord. La jeune femme, d'origine suédoise mais vivant actuellement à Berlin, possède un univers bien à elle, qui touche autant qu'il peut mettre un peu mal à l'aise.

Avec ses synthés un peu désabusés, qui peuvent rappeler les morceaux de "The Knife" dans leur froideur involontaire, des mélodies lancinantes soutenues par une voix grave et profonde, proche de celle de Nico, Molly Nilsson soutient qu'elle compose de la pop. Ce n'est pas faux. De la pop qui aurait été revisitée par un David Lynch post Twin-Peaks et plutôt inspiré.

Ses chansons portent des titres souvent d'une noirceur volontaire et teintée d'humour. On a été conquis par "I hope You Die", qui est en fait une jolie chanson d'amour, ou "You always hurt the one you love", qui a touché notre petit coeur tout mou... Au fil des écoutes Molly Nilsson se fait l'architecte d'une cold wave féminine et distante, qu'elle construit seule depuis quatre albums, en live ou en studio. Décidément, après Léonie Pernet, un girl power pointu et de qualité s'étend sur tous les genres musicaux. On ne va pas s'en plaindre.

Molly Nilsson sera le 22 mars 2013 à la Barakason à Rezé avec Tiger Bell et le 23 mars au Normandy à Saint-Lô avec Tiger Bell, Phoebe Jean & The Air Force et Les Rincess dans le cadre du festival "Les Femmes s'en mêlent"

Le site du label de Molly Nilsson, Dark Skies Association

Marine Normand

Derniers
articles
Portraits

Les
pluslus

Lespluspartagés