Skip to content

Faire du sport en écoutant de l’électro serait dangereux pour votre santé

Vous avez pour habitude de vous balancer des morceaux de Recondite pendant que vous poussez de la fonte ? Cessez tout de suite.

On ne vous apprend rien si l’on vous dit que la musique peut agir sur nos émotions. On a tous déjà fait confiance à une playlist relaxante Spotify pour bosser, pleurniché en écoutant Adele, ou bien couru sur un tapis avec des musiques motivantes. Et, justement, faire du sport avec du gros son dans les oreilles joue, certes, un rôle sur votre performance, mais peut aussi vous mettre en danger à en croire l’étude suivante.

Repérée par nos confrères de Trax Magazine, une enquête très sérieuse de Frontiers In Psychology s’est intéressée à l’étude des effets cognitifs et comportementaux de la musique motivationnelle pour le sport. Malheureusement, nous n’avons pas que de bonnes nouvelles à vous annoncer. En effet, si la musique à BPM élevé (généralement la techno, la house ou, plus largement, la musique électronique) vous aide à vous surpasser, ce n’est pas sans générer une prise de risque non négligeable.

Les données de l’étude “montrent que l’écoute de la musique n’a eu aucun impact positif ou négatif sur la performance globale, sur les cognitions auto-évaluatives ou l’anxiété liée au sport. Cependant, cela a augmenté le sentiment d’estime de soi chez les participants qui se comportaient bien et a également augmenté le comportement de prises de risque – en particulier chez les participants masculins et ceux qui pouvaient choisir leur propre musique motivationnelle”.

Alors, on ne vous dit pas d’écouter des berceuses quand vous poussez de la fonte, mais pensez à ralentir un peu le rythme quand il le faut.