Et si on parlait à la troisième personne comme Kanye West?

Et si on parlait à la troisième personne comme Kanye West?

By Marine Normand
18 Juin 2013

Il y a une semaine, le très sérieux New York Times publait une interview fleuve de Kanye West. Des heures de lol en perspective.

Il y a une semaine, le très sérieux New York Times publait une interview fleuve de Kanye West. Des heures de lol en perspective.

On connaissait la mégalomanie de Kanye West. Pourtant, ce qui est génial avec l'auteur de "Love Lockdown", c'est qu'on arrive encore à être surpris. Preuve en est avec la récente interview qu'il a donnée au New York Times à l'occasion de la sortie de son album Yeezus (contraction de son surnom "Yeezy" et...de "Jesus", voilà qui devrait donner le ton).

Qu'apprend-on à la lecture de ce papier magique ? Que Kanye West se trouve trop cool, crédible et pertinent. Qu'il serait presque surpris d'être autant avant-gardiste, mais bon, c'est la vie que voulez-vous. Qu'il est "le nouveau Steve Jobs", mixant mode, culture et musique.

Et, surtout, que Kanye West aime tellement Kanye West, qu'il parle de Kanye West à la troisième personne. Après Alain Delon, le délire auto-centré de Beyoncé (qui souhaite dorénavant s'appeller Queen B), le rappeur américain intègre la très célèbre équipe de "ceux qui n'en peuvent plus d'eux-mêmes". Et, même si Yeezus s'annonce être un excellent album, notamment grâce à ses collaborations prestigieuses (Daft Punk, Brodinski, Gesaffelstein, Kid Cudi), il va peut-être falloir que Kanye retombe un petit peu sur ces pieds. Le melon, c'est bon, mais que l'été. Après, on s'en lasse.

Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés