Et huit ans plus tard... Glow de Jackson and His Computer Band

Et huit ans plus tard... Glow de Jackson and His Computer Band

By Juliette Hautemulle
17 Sep 2013

Huit ans après Smash, Jackson and His Computer Band revient avec Glow, un opus de douze morceaux rétro-futuristes parus chez Warp. Définitivement l'un des albums de la rentrée !

Huit ans après Smash, Jackson and His Computer Band revient avec Glow, un opus de douze morceaux rétro-futuristes parus chez Warp. Définitivement l'un des albums de la rentrée !

Quelques remixes de Justice, de Vanessa Paradis et une bande-son pour le film Johnny Mad Dog. Voilà ce qu'a fait Jackson Fourgeaud pendant huit ans. Il a aussi enchainé les DJ sets à Berlin, ville dans laquelle il s'est isolé pendant quatre ans. Et puis "l'un des musiciens les plus doués de sa génération" dixit les Daft Punk, Air, Justice et Kavinsky eux-mêmes, est de retour à Paris, dans le 9ème arrondissement plus précisément. Son voisin n'est autre que Philippe Zdar, la moitié de Cassius. Le pygmalion viendra lui apporter son aide pour mettre au monde son prochain bébé, tout comme Planningtorock, la chanteuse Mara Carlyle, CosmoBrown et Anna Jean du groupe Domingo. Et ce qui devait arriver arriva : Glow est fin prêt.

Compte-rendu ? Le moins que l'on puisse dire c'est qu'il n'a rien à voir avec le précédent, Smash. "Ma musique est un grand bordel qui s'organise au fil du temps, dit-il pour expliquer sa lenteur. C'est une sorte d'infusion qui demande de la patience, pour moi comme pour l'auditeur", explique son créateur. Effectivement, on ne peut pas qualifier sa musique de véritablement abordable. Jackson se justifie : "Je me vois mal me lever un matin et m'en tenir à faire un morceau que l'on pourrait jouer dans un mariage. Je ne suis pas programmé comme ça".

Sans pour autant abandonner son amour pour la techno et l'électro bizarroïdes, le musicien livre avec Glow, un album aux sonorités définitivement plus pop-rock. Autre point essentiel : ce souci de mise en scène très cinématographique qui l'habite. C'est donc avec son Computer Band, "un super-instrument" super-étrange créé avec l'artiste Freeka Tet, que l'artiste est apparu au festival Rock en Seine samedi 24 août dernier et avec avec lui que vous le retrouverez le 21 septembre au Stereolux à Nantes et le 28 septembre à Strasbourg.

En attendant, vous pouvez aussi jetez un oeil à son dernier clip, celui de "Dead Living Things" :

Derniers
articles
Événements

Les
pluslus

Lespluspartagés