Edouard Rostand :

Edouard Rostand : "Un club que j'aime beaucoup ? La Conca d'Oro à Oletta, en Corse"

By Juliette Hautemulle
26 Oct 2013

Rencontre avec Edouard Rostand, nouveau Directeur du magazine Mix Mag en France lors la soirée de lancement organisée au Nüba !

Edouard Rostand est co-organisateur du festival Calvi On The Rocks, du festival MORE et, entre toutes ses activités de promotion et de management, a trouvé le temps de reprendre la direction du magazine Mix Mag en France. On fait le point avec lui sur sa façon se sortir, des lieux où il aime aller, aux DJ's qu'il admire.

La Villa Schweppes : Où te trouve-t-on à 21 heures ?

Edouard Rostand : Au Nüba pour la fête Mixmag ce soir. Sinon, je suis toujours au bureau. Je vis en décalé : je commence plus tard et finis donc forcément plus tard aussi.

Et à 6 heures du matin ?

Dans mon lit !

Ta dernière nuit blanche ?

Le jour de la Nuit Blanche à Paris. J'ai passé la soirée entre des appartements de copains, des expos la nuit, des petits dancefloors improvisés... La soirée s'est terminée le dimanche après-midi à Concrete.

Pour séduire, plutôt cocktail ou plutôt danse ?

Plutôt la danse ! Je préfère laisser s'exprimer mon corps et puis, avec l'alcool, tu finis toujours par voir flou...

La pire phrase d'accroche pour séduire/technique de drague que tu ais vue (ou toi-même pratiquée) ?

Le coup de la poussière dans l'oeil : le mec arrive près d'une fille après quelques oeillades et lui dit : "Ah, j'ai une poussière dans l'oeil. Tu peux regarder ?" afin qu'elle se rapproche de lui. À ce moment il se jette sur elle pour lui rouler une pelle.

C'est quoi ton QG ?

Le Nüba est un bon QG... Sinon j'adore une crêperie brésilienne en face de mon bureau rue Etienne Marcel qui s'appelle Ar Poul Gwen. On y mange des super galettes à la cachaça sur fond de musique brésilienne. C'est un bon rencard vers 22/23h. Et puis j'aime aussi beaucoup le nouvel Andy Wahloo. Le son est canon.

Rive Gauche ou Rive Droite ?

Je suis plutôt rive droite mais j'habite rive gauche.

Ton Top 3 des lieux où faire la fête à Paris ? Et pourquoi ?

Les terrasses du Nüba, du Wanderlust, du Rosa Bonheur et des quais en général. Tout ce qui est open air, j'adore. Sinon j'aime aussi les endroits qui ne sont pas forcément des boites de nuit comme le cabaret Chez Maxim's. Il y a aussi un club que j'aime beaucoup et qui s'appelle La Conca d'Oro à Oletta, en Corse. Il s'agit d'une ancienne bergerie en plein air, au milieu des champs. L'endroit est magnifique et le DJ résident Antonin sait faire le truc. Je citerais aussi l'Expérimental Beach d'Ibiza pour l'esprit, les cocktails et le cadre ! Et à Paris, Le Rex Club, l'un des meilleurs clubs du monde qui a traversé des âges.

Ton meilleur souvenir de fête ? Une anecdote ! Un cocktail sublime, un barman super drôle, un décor fou ?

Lors de la soirée de closing du festival MORE que j'organise. On était sur une petite île à côté de Venise. La soirée se terminait à 5h, le soleil commençait à se lever et on s'est retrouvé avec tous les gens du festival (et Agoria qui jouait ce soir-là) à boire des Spritz.

Ton meilleur acolyte pour sortir ?

J'aime bien barouder seul la nuit et dirais donc mon téléphone.

À quel DJ confierais-tu tes nuits ?

Ce soir je la confie à Amine Edge & Dance qui sont un peu la nouvelle scène house française et qui arrivent à faire un truc un peu catchy comme font les Anglais. Sinon je confierais mes nuits à des DJ's qui arrivent à emporter les foules sans jouer des facilités comme Dixon qui a une super culture musicale. Ou comme Daniel Wang, un DJ disco qui a une cinquantaine d'années et qui a une super attitude quand il mixe parce qu'il est prêt à parler, à prendre le micro...

La chanson qui te ferait te lever de la banquette pour danser ?

Un vieux truc disco un peu lent comme la réédition de "Superstition" de Stevie Wonder par Todd Terje.

Le morceau qui tourne en boucle dans tes oreilles en ce moment ?

Il y a un titre un peu midinette dont je n'arrive pas à me défaire, c'est "It's Too Late" de Wild Belle et remixé par Employee of The Year.

La Nuit...

C'est la nuit qu'il est beau de croire à la lumière.

Derniers
articles
Les Rencontres Villa Schweppes

Les
pluslus

Lespluspartagés