Dix labels électroniques à découvrir d'urgence!

Dix labels électroniques français à découvrir d'urgence!

By Charles Crost
27 Jan 2014

On a décidé de vous présenter 10 labels de musique électronique trop méconnus dont vous devriez d'urgence vous procurer les sorties. Suivez nos recommandations !

Disques Mazout

En quelques 45-tours, les Disques Mazout ont réussi à imposer leur patte : nourris au disco italien, aux sons 90's et aux tiraillements numériques permis par les logiciels modernes, c'est tout un univers rétro-futuriste qu'ils réinventent avec un appétit optimiste et véritablement groovy.

Recommandations: l'EP de Vicnet pour son fantastique groove suranné et celui, plus étrange, de Cuverville, qui plaira aux audacieux.

Moï Moï

Issu du collectif multi artistique du même nom, le label Moï Moï Records cherche à abattre les frontières entre musique expérimentale et déhanché évident. Le résultat est sans appel et les sorties rappellent celles du label de James Holden, Border Community, qui ne se prive pas de les jouer lors de ses sets.

Recommandations: Leurs deux premières sorties sont véritablement fascinantes. Mais celui de Van Off Mart recèle de basslines jouissives qui vont vous mettre en orbite.

Lentonia

Les premières sorties de Lentonia Records datent de 2005, et, depuis, le label n'a jamais cessé d'avoir les yeux rivés sur le futur. Utilisant la technologie moderne pour créer une pop brillante et souvent futuriste, ses artistes ne se privent jamais d'un beat acéré pour soutenir des mélodies intelligentes ou des textures à l'avant-garde. De la pop dansante à la noise éthérée, il n'y a qu'un pas.

Recommandations : Xin, d'Hypo et EDH ou Big Bang d'Alex June, véritable plongée dans un futur façon manga cosmique complètement dérangé.

Chez.Kito.Kat

Travaillant à rendre chaque exemplaire de leurs disques un peu unique, ces drôles d'artisans de la musique électronique proposent depuis 2006 des disques époustouflants, parfois très expérimentaux, très chill ou incroyablement dancefloor. Le grand point commun entre ces différentes sorties ? Une production extrêmement intelligente.

Recommandations : Yumaque de Daily Vacation pour les paysages sonores et la dernière compilation Kito Sounds.

Les Disques Anonymes

Ces rennais adeptes du DIY ont su convaincre toute la Bretagne et plus encore avec leurs CDs handmades et leurs cassettes. Artistiquement, Les Disques Anonymes sont une usine à perles électro-pop, plus ou moins dancefloor mais toujours abordables pour le plus grand nombre. Notons la beauté de leurs créations visuelles, toujours uniques en leurs genres.

Recommandations : le CD ghetto-tronique surpuissant de The Black Regent ou le split EP de Magnetic Days et My Disco Jacket.

Stellar Kinematics

Capables de dresser des paysages sonores sublimes qui plairont aux adeptes de la musique chill comme de tracks au groove imparable, les artistes signés sur Stellar Kinematics sont des orfèvres de la texture. Le label, par ailleurs, fait un très beau travail visuel qui ne donne qu'une envie : acheter tout le catalogue pour le poser en évidence chez soi.

Recommandations : Les beats éthérés mais incroyablement efficaces de Dorcelsius, ou la compilation Capsule 2013.

Anywave

Anywave a bien compris qu'il n'y avait plus de frontières entre musique "rock" et musique électronique : ils ont su signer des artistes qui mêlent avec brio guitares martelées d'effets et bases rythmiques électro-synthétiques. Le resultat ? Deux compilations hypnotiques et une flopée d'EP fascinants. On en redemande.

Recommandations : Les deux premières compilations Wavecore, ou l'album futuriste et émotif d'A V G V S T, Onlooker.

Alpage Records

Il ne va pas falloir longtemps à ces jeunes gens pour devenir les maîtres des dancefloors de France et de Navarre. Leur roster est capable de mettre à genoux les danseurs en quelques tracks live, il suffit pour s'en convaincre d'écouter la qualité de leurs productions. Alpage deviendra t'il le nouveau Zone ?

Recommandations : Restless, de You Man, sans aucun doute l'un des plus puissants du catalogue. Ou les basslines acides de DDDXIE.

Celebrations Tapes

Ici les enregistrements sont d'assez mauvaise qualité, mais il suffit de fermer les yeux pour être littéralement aspiré dans les paysages sonores que proposent les cassettes du label. Les morceaux sont annoncés comme enregistrés en live, pas terminés ou abandonnés, et c'est ce charme erratique qui fait toute la force de ce label de Reims.

Recommandations : la cassette de Traps et ses plages hypnotiques, ou celle de Rhume Carabiné.

Antinote

Le label mené par Zaltan propose une approche décomplexée de la musique électronique : capables d'être très clubs, très avant gardistes ou finalement très pops, les artistes d'Antinote proposent des disques de haut niveau aux artworks soignés qui devraient réjouir les amateurs de beaux objets.

Recommandations : Ritual House Volume 1 d'Albinos pour la transe imparable, ou Giant Mirror de Syracuse.

Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés