Derrière le bar : rencontre avec mode d'emploi Architecture

By Stéphanie Chermont
20 Avr 2015

Derrière le bar : rencontre avec mode d'emploi Architecture @MDE Architecture

Derrière le bar : rencontre avec mode d'emploi Architecture

L'équipe de mode d'emploi Architecture

Derrière le bar : rencontre avec mode d'emploi Architecture @MDE

Derrière le bar : rencontre avec mode d'emploi Architecture

Le Luz Verde à Paris 9ème

Derrière le bar : rencontre avec mode d'emploi Architecture @MDE

Derrière le bar : rencontre avec mode d'emploi Architecture

Le Luz Verde à Paris 9ème

Derrière le bar : rencontre avec mode d'emploi Architecture @MDE

Derrière le bar : rencontre avec mode d'emploi Architecture

Les Fables de la Fontaine, Paris 7ème

On ne les entend pas souvent et pourtant, c'est grâce à eux que certains lieux parisiens deviennent de véritables zones design, d'espaces à vivre, de restaurants et de bars élégants et bien décorés. Eux, ce sont les architectes, les designers et les tendanceurs. Première rencontre d'une série qui s'annonce riche avec mode d'emploi Architecture, les petites mains déco du bar mexicain le Luz Verde.

Avec mode d'emploi Architecture, Benoît, Ludovic et Dorothée arrivent à créer des univers singuliers, des ambiances tendances et surtout, des lieux où il fait bon vivre, parler, manger et boire. Nous leur avons posé quelques questions sur leur métier et sur leurs vies parisiennes.

De quelle manière naissent les projets avant que vous vous mettiez à la tâche, dans un restaurant ou un bar ?

Notre principale inspiration reste nos clients et leur univers culinaire. Il nous faut les comprendre, les connaitre. Nos rencontres se transforment fréquemment en longues discutions informelles où tout peut se raconter. Sinon, plus naturellement, nous dessinons des lieux que nous aimerions fréquenter.

En quoi l'atmosphère, la décoration d'un bar par exemple, est-elle importante?

Pour les restaurants ou les bars, la décoration est indissociable de l'ambiance, c'est son empreinte. C'est pour cela que nous nous attardons à raconter une histoire dans chaque lieu pour inviter les visiteurs à l'évasion.

Nous dessinons des lieux que nous aimerions fréquenter.

Est-ce qu'il existe une exigence parisienne ?

Pour le propriétaire effectivement, il est alerte sur les finitions, n'oublions pas que nous sommes la capitale de la mode, de la haute couture et nos clients aiment le rappeler par des finitions très maitrisées. Pour les clients, non par forcément, mais plutôt une exigence internationale, tout le monde voyage plus souvent qu'auparavant, les clients en général aiment se retrouver dans une ambiance qui sort de l'ordinaire, ils veulent s'échapper le temps d'un happy hour, ils veulent retrouver des endroits aussi branchés que dans d'autres capitales européennes.

Quelles sont les tendances, qu'est-ce que l'on vous demande le plus en ce moment?

Pour nous, chaque projet est unique, nous essayons de ne pas nous enfermer dans une tendance qui pourrait passer de mode rapidement. Nous aimons trouver une intemporalité au lieu , créer un métissage des ambiances, un mélange de genres.

Parlez-nous du Luz Verde, quelles étaient vos envies de départ ? Et le résultat ?

Pour le projet "Luz Verde", nous avons eu carte blanche, le seul mot d'ordre étant de ne pas tomber dans le pastiche. Pour l'intemporalité justement, nous voulions retrouver l'histoire du lieu. Nous avons dans un premier temps démonté l'ancien restaurant pour découvrir des murs de pierre et colombages. Puis nous n'avons apporté que des matériaux bruts comme de l'ardoise, du bois, de la pierre, du zinc noir, le tout agencé d'une manière contemporaine et dynamique.

Est-ce qu'il existe un type de bar ou de restaurant "à la parisienne" ?
Il existe effectivement une signature Parisienne. Si l'on parle de brasseries ou du Café du coin... A nos yeux, le projet ayant réussi à revisiter ces codes est le LAZARE.

Est-ce que les bars se copient, se ressemblent, s'inspirent facilement les uns des autres ?

Certes, les tendances actuelles influencent nos clients mais rarement les architectes et les designers qui souhaitent réaliser des projets uniques.

Vous êtes peut-être vous-même parisien, où sortez-vous? Quels lieux (restaurants, bars) ont retenu votre attention dernièrement?

Benoît : L'Electric, Pollop.
Ludovic : EKO, le Bonne Nouvelle.
Dorothée : Le Dauphin, Ibaji, Café Pinson.

Qu'est-ce que vous pourriez répondre à quelqu'un qui ne comprend pas votre métier, qui ne sait pas ce que vous faites ?

Pour chaque projet, nous imaginons avec vous des lieux et des espaces qui créent du lien, stimulent le vivre ensemble car nous croyons que l'architecture possède une finalité : rendre la vie meilleure.

Quels sont les matériaux les plus utilisés ?

Pour nos projets, nous mettons à l'honneur les matériaux BRUTS et NOBLES. Mais la lumière à une grande place dans notre vision des projets.

Nous croyons que l'architecture possède une finalité : rendre la vie meilleure.

Quels sont les codes déco des nouveaux bars à cocktails (lumières tamisées, coins cosy...) ?

Le mélange des genres est de rigueur dans ces lieux. Le look vintage décalé, l'ambiance feutrée. Le mariage du chic et du décontracté. Et un retour fort des motifs (papiers peints, tissus, calpinage,...)

A quel établissement parisien rêveriez vous de vous attaquer ?

Nos envies nous portent plus vers des personnes que vers des lieux, nous adorons travailler pour des chefs cuisiniers, l'approche des projets est plus stimulante et met en résonance nos créations. Sinon le prochain projet de Jean IMBERT. Jean si tu nous lis !

Comment les bars parisiens pourraient-ils évoluer dans le futur à votre avis ?

On imagine que les bars parisiens vont évoluer vers le concept du "sans"... sans cigarette, sans alcool, sans wifi, sans gluten, pour un retour aux souces, au naturel.

Le site de mode d'emploi Architecture , pour voir tous leurs projets.

Derniers
articles
Unexpected

Les
pluslus

Lespluspartagés