Décryptage : le Gear Porn du nouveau clip

Décryptage : le Gear Porn du nouveau clip "Kodama" de 20syl

By Charles Crost
17 Juin 2014

Dans son dernier clip, 20syl, le beatmaker de C2C exhibe son matériel de production. Jetons un oeil à tout ça.
Visiblement, 20syl avait moins envie de triturer les vinyles sur ses platines que d'aller harceler les pads de son sampler. Du coup, il en fait profiter le monde entier dans le clip de sa nouvelle track, "Kodama". On s'occupe de vous expliquer ce qui se passe dans ce clip. Parce qu'à travers le materiel d'un artiste, on comprend mieux son oeuvre. Même s'il a probablement fait une grosse partie de la prod à l'ordi (on le voit d'ailleurs faire le même son avec deux synthés), amusons nous à vous présenter toutes ces petites machines. On a passé sur le Ring Mod de Moog, les pétales de roses et le Xylophone pour enfant : c'était anecdotique.

Le Micro Korg : le synthé des ados

D'abord, on a été frappés par la présence d'un Micro Korg : ce synthé a été l'un des best-seller de la marque Korg ces dix dernières années. En singeant le fonctionnement d'un synthé analogique – ces machines old school mythiques – ce synthé à bas prix à séduit toute une génération de jeune gens, et ses presets d'usine ont inventé le son électro-pop des groupes d'ados qui ont marqué la fin des années 2000 et le début de notre décennie. Un peu toc, le son de la machine est désormais une sorte d'artefact de cette période. Dans le clip, il semble jouer des petits leads de piano. Inhabituel.

Teenage Engineering OP-1 : le futuriste

Le OP-1 de Teenage Engineering est une machine futuriste, qui, à l'heure où les systèmes de fonctionnement des synthétiseurs semblaient immuables, a tout envoyé valser en reconstruisant son propre mode de travail. Cette petite machine est l'une des plus saluées par les spécialistes depuis sa sortie au début des années 2010. Avec une mini manivelle, 20syl y déclenche les notes de l'introduction, ce qui lui permet de faire osciller leur vitesse selon son coup de poignet. Amusant.

Akai MPC2000XL : l'âme du beatmaking

La marque Akai est la plus réputée en terme de sampler : c'est sur ses produits que s'est fondé le hip hop et le sampling moderne. Évidemment numérique, le MPC2000XL mêle les fonction de sampler -échantilloner et jouer des sons- et de séquencer – créer des boucles à partir de ces sons. C'est ainsi l'outil idéal du beatmaker : la possibilité de jouer aux doigts, pour amener de l'humanité aux rythmiques et faire varier des leads et celle de laisser tourner un rythme pour pouvoir se consacrer à d'autres outils. Ici, il est joué comme sampler.

Sequential Circuits Six-Trak : le gros analo

On parlait de synthétiseurs analogiques : en voilà un. Le Six-Trak de chez Sequential Circuits est ce qu'on pourrait appeler une machine de guerre. Pourtant, 20syl l'utilise avec une certaine légèreté. En bidouillant le LFO, il crée un wobble doux et plus planant qu'agressif. Insérant ainsi avec une certaine finesse la dubstep dans le beatmaking, l'artiste gonfle son morceau. Il reste cependant sur la réserve, face aux possibilités de la machine.

Novation Lauchpad S : l'ordinateur, l'ordinateur, l'ordinateur.

20syl est dans l'air du temps, et l'assume pleinement. Enfin presque pleinement : son Launchpad S est éteint, et aucun ordinateur n'est dans le champ. Malgré tout, c'est l'affirmation qu'aujourd'hui, le laptop est devenu un instrument -presque- aussi noble que n'importe quelle machine mythique. En utilisant ce contrôleur pour Ableton, il rappelle qu'il n'est pas nécessaire d'avoir X ou Y synthés achetés à prix d'or pour faire de belles productions.

Verdict : 20syl s'inscrit dans une modernité éclairée. Loin de la jouer comme Rebotini ou Jaumet, qui ne jurent que par leurs vieilles machines, il s'appuie sur les outils des années 2010, à savoir de bons logiciels et des machines numériques, tout en ne cachant pas son plaisir d'avoir, parfois, une grosse artillerie sous les doigts. Mais encore ici, ce n'est qu'un outil, dont il se sert avec parcimonie. Car c'est l'artiste qui domine ses outils, et non l'inverse.

Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés