Découvrez l'art de la nuit, le lightpainting

By Marine Normand
12 Juin 2012

Rencontre avec Tim Marsh, artiste et lightpainter @DR, Tim Marsh

Découvrez l'art de la nuit, le lightpainting

Zéphyr au Panthéon de Tim Marsh

Rencontre avec Tim Marsh, artiste et lightpainter @DR

Découvrez l'art de la nuit, le lightpainting

Portrait de Tim Marsh !

Rencontre avec Tim Marsh, artiste et lightpainter @DR, Tim Marsh

Découvrez l'art de la nuit, le lightpainting

Seb de Tim Marsh

Rencontre avec Tim Marsh, artiste et lightpainter @DR, Tim Marsh

Découvrez l'art de la nuit, le lightpainting

Milot Fakie Misty à Bercy de Tim Marsh

Rencontre avec Tim Marsh, artiste et lightpainter @DR, Tim Marsh

Découvrez l'art de la nuit, le lightpainting

Mario de Tim Marsh

Rencontre avec Tim Marsh, artiste et lightpainter @DR, Tim Marsh

Découvrez l'art de la nuit, le lightpainting

What my camera sees de Tim Marsh

Imprimer l'éphémère sur pellicule... C'est le pari totalement magique que relèvent les artistes adeptes du light painting, comme un hommage au photographe culte Man Ray. Activité résolument nocturne, le light painting est une façon particulière de photographier le trajet de la lumière. Un art qui prend sa mesure dans l

Imprimer l'éphémère sur pellicule... C'est le pari totalement magique que relèvent les artistes adeptes du light painting, comme un hommage au photographe culte Man Ray. Activité résolument nocturne, le light painting est une façon particulière de photographier le trajet de la lumière. Un art qui prend sa mesure dans l'obscurité la plus totale, et que vous croiserez certainement lors de vos pérégrinations d'oiseaux de nuit. Onvillanuit a rencontré l'un de ces artistes de la night, Tim Marsh, qui réinvente la nuit arty.

Un light-painter, c'est qui ?

C'est un artiste qui utilise la photographie, plus précisément la pose longue, en utilisant de la lumière, qui est captée sur tout le temps d'exposition.

Comment avez vous commencé ?

Un peu par hasard, en découvrant sur un appareil photo que j'avais la fonction pose longue. Au début, les résultats étaient un peu (beaucoup) maladroits, mais je me suis vite rendu compte du potentiel de ce procédé, et de tout ce qu'il était possible de révéler.

Qu'est ce qui vous a tout de suite attiré ?

Pouvoir mêler dessin et photographie, technologie et quelque chose de plus artisanal, afin de mélanger une prise de vue réelle et créer des faisceaux lumineux. Tout ça sans aucune retouche.

Quelle est la principale difficulté en tant que light-painter ?

Lorsque l'on prend la photo, que l'on dessine avec de la lumière, on n'a aucune visibilité sur ce qu'on est en train de faire, car la lumière ne laisse une trace que sur la photo... Donc contrôler les trainées lumineuses est extrêmement difficile !

Y a-t-il des lieux qui se prêtent particulièrement bien au light painting, plus "photogéniques"?

Touts sortes de lieux peuvent se révéler extrêmement intéressants pour le light painting comme pour toute forme d'art, tant que ce lieu est exploité de façon cohérente avec ce que l'on veut montrer. La seule contrainte du light painting est que le lieu doit être sombre, car dans ce cas il est plus facile de maîtriser la lumière mise en évidence.

Certaines de vos oeuvres se distinguent des autres car réalisées avec un pochoir de lumière. Mais qu'est ce que c'est ?

Le pochoir permet de contrôler les faisceaux lumineux, et ainsi de révéler en lumière des formes beaucoup plus complexes qu'en les dessinant à la main.

C'est difficile non de travailler dans l'obscurité ?

La réponse à cette question est assez paradoxale. Pour ce qui est du résultat, il est plus facile de travailler dans l'obscurité qu'à la lumière. Par contre, pour ce qui est de la préparation, il est toujours compliqué de se repérer dans l'obscurité!

Quel est votre photo fantasme ?

Je ne peux pas vraiment répondre à cette question, car je révèlerai un projet en cours trop en détail... A suivre!

Vos bonnes adresses ?

La Bodega : petit bar à tapas sympa tenu par des amis

12 rue Descartes, 75005 Paris

La Lucha Libre : bar muni d'un ring, ou on peut faire des combats de catch en tenue de sumo

10 Rue de la Montagne Sainte-Geneviève, 75005 Paris

Les Apérollo, le vendredi si le temps le permet : ce sont de petits rassemblements où l'on fait du roller autour d'un apéro, souvent sur la place Voltaire dans le 11ème!


Le Moose, bar canadien dans lequel on peut déguster des poutines autour d'une bonne bière canadienne !

16 rue des Quatre Vents, 75006 Paris

Votre actualité ?

Un film est actuellement en préparation, avec mon acolyte Guillaume Chanaud. Mes photos mettent beaucoup en scène le mouvement, sous toutes ses formes. Nous avons donc voulu montrer aux gens à quel point le mouvement peut être intéressant et gracieux, en exploitant plusieurs arts urbains comme le roller, le parkour, la danse, mais aussi le ski, et d'autres pratiques urbaines! Ce film s'appellera donc tout naturellement "Mouvement".

Propos recueillis par Marine Normand

www.t-marsh.com

Derniers
articles
Portraits

Les
pluslus

Lespluspartagés