Daphné Bürki :

Daphné Bürki : "Cannes, ça se finit toujours bien !"

By Anne-Lyse Renaut
15 Mai 2016

C'est aussi ça la Villa Schweppes. Ces moments inattendus. Comme un set improvisé de Daphné Bürki et Gunther Love présents à la Croisette Beach, ce samedi 14 mai. Juste avant de s'installer derrière les platines, Daphné nous a offert une rencontre cannoise 100 % unexpected comme on les aime !

Entre deux directs de la Nouvelle Edition, la pétillante Daphné Bürki est passée faire un tour à la Croisette Beach de la Villa Schweppes, ce samedi 14 mai. "On reste seulement 24 heures ! Je ne vais pas mixer tu sais, mais je vais passer des chansons que j'aime bien. C'est ça que j'adore à la Villa Schweppes, y'a un côté crew, un truc un peu famille ! ". Installée face à la mer (avec un soleil malheureusement trop timide), la présentatrice de Canal + s'est prêtée au jeu d'une interview 100% cannoise. Rencontre.

Villa Schweppes : Hello Daphné, commençons par parler un peu cinéma. Cette année, le président du jury du Festival de Cannes n'est autre que George Miller, alors tu es plutôt "Mad Max" ou plutôt "Babe" ?

Daphné Bürki : Je suis complètement fascinée par le dernier Mad Max. J'aime bien Babe, mais Mad Max, j'attends la suite avec impatience, je suis sortie transpirante du film !

Cannes, c'est une espèce de fin de saison, c'est le moment où je fais le bilan de mon année.

Combien as-tu de Cannes à ton compteur ?

Daphné Bürki : 8 ou 9.

Quel est ton meilleur souvenir sur la Croisette ?

Daphné Bürki : J'en ai tellement. La première montée des marches avec l'équipe de l'Edition Spéciale, pour le film " Entre les murs " de François Bégaudeau en 2008. Et puis aussi, quand j'ai rencontré mon fiancé en 2011. Mais chaque année, c'est différent donc je n'ai pas de souvenirs précis à citer. C'est global en fait. Cannes, c'est une espèce de fin de saison, c'est le moment où je fais le bilan de mon année.

Ton pire souvenir ?

Daphné Bürki : Il n'y en a aucun. Je ne sais par quel miracle, mais Cannes, ça se finit toujours bien !

Est-ce que tu as une petite anecdote unexpected ?

Daphné Bürki : J'avais adoré le bateau de la Villa Schweppes. On avait mixé pendant deux heures à la Pool Party, c'est un espèce de rêve que tu vis avec des gens merveilleux, du soleil et de la musique !

Et où est-ce qu'on te trouve à Cannes "en Before" vers 21 heures ?

Daphné Bürki : Ah ben pour moi, c'est la maison la Villa Schweppes. Comme c'est très familial, je suis tout le temps là.

J'aurais bien aimé croiser Julia Roberts et lui prêter une paire de chaussures.

Et "en after", vers 6h00 du matin ?

Daphné Bürki : En général, vers 6h00, t'es en train de remonter la Croisette les pieds en sang. Et t'as un sourire idiot aussi.

Est-ce qu'il y une personnalité que t'aimerais croiser à Cannes?

Daphné Bürki : Ah j'aurais bien aimé croiser Julia Roberts et lui prêter une paire de chaussures.

Est-ce que tu as un accessoire mode que tu emmènes toujours avec toi quand tu viens sur la Croisette ?

Daphné Bürki : Une culotte. Par exemple, aujourd'hui, je me suis rendue compte que ma robe était transparente donc c'est très utile. En fait, c'est l'un des accessoires qui fait son revival chaque année. On la voit ou on ne la voit pas, "elle en a, elle n'en a pas ?". Donc une culotte, c'est très important !

Enfin, Daphné, est-ce que tu as des nouveautés à nous annoncer pour la rentrée ?

Daphné Bürki : J'aimerais t'annoncer de nouvelles choses, crois-moi. Mais je n'en saurais plus que la semaine prochaine !

Daphné Bürki :

Daphné Bürki à la Villa Schweppes

Derniers
articles
Les soirées Villa Schweppes

Les
pluslus

Lespluspartagés