da_Yp9BOCaI

Daft Punk : rencontre avec Nile Rodgers !

By Marine Normand
12 Avr 2013

Le hasard fait bien les choses. Nous vous parlions hier de Nile Rodgers, collaborateur du futur album des Daft Punk. Après Giorgio Moroder et Todd Edwards, c'est à lui que la troisième vidéo de teasing du duo français lui est consacrée. Rencontre avec un grand monsieur du disco !

Le hasard fait bien les choses. Nous vous parlions hier de Nile Rodgers, collaborateur du futur album des Daft Punk. Après Giorgio Moroder et Todd Edwards, c'est à lui qu'est consacrée la troisième vidéo de Creators Project, série dédiée à l'album du duo casqué. Rencontre avec un grand monsieur du disco !

C'est chez lui, entouré de ses nombreux disques d'or, que Nile Rodgers (et sa guitare) reçoit The Creators Project. Véritable esthète de la musique, il dévoile dans cette interview son leitmotiv : "Groove is everything". Musicien émérite, il explique la relation qu'il entretient avec la musique, et dessine la particularité de son jeu : incorporer sporadiquement dans la mélodie le rythme. Un "jeu" particulier, que l'on retrouve sur les nombreux tubes qu'il a produit. Le fondateur de Chic explique ainsi sa rencontre avec le disco, quand il était musicien de R'n'B, lors d'une sortie dans un club avec sa petite amie de l'époque. Le DJ de l'époque place le morceau "Love to Love You Baby" (écrit par Moroder) et il sent que la musique dérobe son corps. Ce sera le début de sa belle histoire d'amour avec le disco.

Mais Nile Rodgers parle aussi de sa facette de producteur. Il narre et analyse ses mulitples collaborations, notamment avec David Bowie, Madonna ou Duran Duran. Toutes sont dues au hasard, jamais préméditées, à l'image de celle avec le duo français Daft Punk. Une bonne collaboration, dixit Nile Rodgers, est quand l'échange est enrichissant pour les deux parties les poussant à un autre niveau, ce qui semble avoir été le cas pour Rodgers et les Daft. Nils Rodgers raconte leur rencontre à une soirée de présentation d'un album des Daft il y a quelques années. Ils devaient se recroiser à Paris, une rencontre manquée qui a finit par se matérialiser au studio des "Robots", comme les appelle Rodgers. Hasard ou coïncidence ? Leur morceau a été enregistré au même endroit que le premier single de Chic...

Nile Rodgers ne tarit en tout cas pas d'éloge sur les Daft Punk. Leur point fort d'après lui? Cette "capacité à regarder en arrière pour aller plus loin". Une chose est sure : "Random Access Memories" sent de plus en plus les effluves du dancefloor et de la boule à facettes... Un voyage au pays du disco. Vous allez pouvoir le constater à la fin, quand Niles vous jouera un bout du prochain opus... AAAH Mais on ne tiendra jamais jusqu'à sa sortie !

Marine Normand

Derniers
articles
Événements

Les
pluslus

Lespluspartagés