Colette, tête chercheuse chic depuis une décennie

By Mathilde Kichenama
05 Avr 2013

Colette, tête chercheuse chic depuis une décennie @DR

Colette, tête chercheuse chic depuis une décennie

Colette, le temple de la hype

Colette, tête chercheuse chic depuis une décennie @DR

Colette, tête chercheuse chic depuis une décennie

L'espace musique où sont exposés les albums des labels les plus en vogue

Colette, tête chercheuse chic depuis une décennie @DR

Colette, tête chercheuse chic depuis une décennie

L'espace Streetwear avec mur de sneakers et T-shirt siglés

Colette, tête chercheuse chic depuis une décennie @DR

Colette, tête chercheuse chic depuis une décennie

Les pochettes surprises situées près de l'entrée. C'est le petit cadeau "made in Colette" que l'on s'offre pour 20€

Colette, tête chercheuse chic depuis une décennie @DR

Colette, tête chercheuse chic depuis une décennie

L'étage du Prêt-à-porter Femme

Le 16 mars dernier, la célèbre boutique Colette soufflait ses seize bougies. Eh oui déjà ! Depuis sa naissance à Paris en 1997, le concept store est devenu le temple de la hype. Dénicheuse des tendances les plus pointues en matière de mode, technologie, d'art ou de design, Colette attire les riches clients de l'Avenue

Le 16 mars dernier, la célèbre boutique Colette soufflait ses seize bougies. Eh oui déjà ! Depuis sa naissance à Paris en 1997, le concept store est devenu le temple de la hype. Dénicheuse des tendances les plus pointues en matière de mode, technologie, d'art ou de design, Colette attire les riches clients de l'Avenue Montaigne, les trendsetters et les hipsters du monde entier. Pour vous, OnVillaNuit décrypte cette boutique emblématique.

La naissance de Colette

Colette Rousseaux (propriétaire d'une boutique de prêt-à-porter dans le Sentier) vit avec sa fille Sarah, diplomée de l'Ecole du Louvre, au 213 rue Saint-Honoré. En 1997, les deux femmes décident de racheter l'espace situé juste au dessous de leur appartement et de le transformer en concept-store de luxe. Leur idée : présenter des objets introuvables à Paris. Elles s'inspirent des concepts-stores japonais découverts lors de leurs voyages. Le pari est risqué. On ne leur prédit qu'un succès éphémère.

Pourtant, le succès ne tarde pas à arriver. Colette devient le lieu de réunion des tendanceurs parisiens. On vient y acheter des vêtements uniques, écouter l'album du dernier label indépendant, ou siroter une eau minérale directement importée du Cercle Polaire. Seize ans après la naissance du concept store, le succès est toujours écrasant. Mieux, Colette, aujourd'hui mondialement connue, est devenue un vrai temple de la mode, et un lieu de pélerinage pour les touristes de passage à Paris.

Colette, 700 m2 de luxe

Colette et sa fille Sarah ont voulu créer un lieu regroupant uniquement des raretés. Au sous-sol, elles installent un water-bar-restaurant. 85 eaux venues du monde entier sont proposées et on peut déguster les mets des derniers chefs cuistos dans le vent. Au rez-de-chaussée, on trouve de tout. Des objets high-tech (casques audio, mp3, appareils photos, etc), des livres d'art et de design, quelques pièces mode de petits ou grands créateurs, mais aussi les derniers gadgets trendy à petits prix.

C'est aussi ça qui fait le succès de Colette. Tout le monde peut y trouver son bonheur. On peut aussi bien ressortir de la boutique avec une robe Saint Laurent à 5000 euros qu'avec une tasse "Monsieur Madame" à 5 euros.

Enfin, à l'étage, sont exposées telles des oeuvres d'arts, des vêtements de créateurs affichant des prix à vous en donner le tournis. Un espace beauté propose aussi cosmétiques et produits de soins presque introuvables (comme les produits Kiehl's, aujourd'hui largement diffusés, mais importés de New-York pour la première fois par Colette).

Pour susciter le désir, le duo mère-fille ne propose que des produits vendus en exclu, en petite quantité et multiplie les collaborations mode (Lacoste, Hermès, Pierre Hardy), food (restaurant Blend) musique ( Colette Ski Club avec le Black Weekend) ou high tech. Colette est littéralement partout.

Colette, source d'inspiration pour tous

Colette Rousseaux a été la première à ouvrir un concept store dans la capitale. Aux vues du succès écrasant de sa boutique, de nombreux suiveurs ont à leur tour ouvert leur boutique concept.

Ainsi est né Merci, magasin philantropique proposant aussi bien des vêtements que de la nourriture ou des objets design, Le Centre Commercial, boutique responsable surfant sur la tendance preppy et proposant aussi livres, DVD engagés et mobilier chiné ou encore Bonton, la petite soeur de Bonpoint, proposant vêtements mais aussi mobilier, livres, jouets et accessoires pour les enfants branchés.

Colette
213, rue Saint-Honoré
75001 Paris

Mathilde Kichenama

Derniers
articles
Dresscode

Les
pluslus

Lespluspartagés