New

Cocoon : l'échappée solo de Mark Daumail

Cocoon : l'échappée solo de Mark Daumail

By Mathilde Charpentier
29 Août 2016

Après une longue pause de quatre ans, Mark revient sans Morgane et avec un nouvel album intitulé Welcome Home. Nous avons rencontré le Clermontois pour un entretien tout en sincérité. Portrait d'un homme qui fait cavalier seul (enfin pas totalement).

Reconnaissable parmi cent, la musique de Cocoon est aussi jolie qu'originale. C'est dans l'appartement parisien d'HollySiz que Mark Daumail nous a reçus. Décontracté et souriant, le trentenaire nous lance quelques blagues, comme pour se présenter. Bon point, car si tout le monde connait Cocoon, peu connaissent vraiment Mark Daumail, le fondateur du duo. En l'espace de quatre ans, l'auteur-interprète-compositeur a autant rit qu'il a pleuré. Ses aventures, il nous les raconte toutes dans son nouvel album, Welcome Home.

En 2012, après une tournée harassante menée avec son double Morgane Imbeaud, le groupe décide de se séparer pour que chacun prenne une nouvelle direction. Elle, c'est vers le conte musical enchanteur Les Songes de Léo qu'elle se tourne, et lui, décide de se consacrer à son album solo - post Cocoon - mais à quelques détails prés.

Devenu père pour la première fois en août 2014, Mark Daumail ne connait pas la joie des premiers instants. Son fils naît avec deux problèmes cardiaques, le poussant ainsi à tout arrêter : "À ce moment là, ma vie ressemblait au film de Valérie Donzelli, La Guerre est déclarée", avoue t-il encore ému. De ce drame, il en a fait une force puisque c'est en apportant "un peu de vie dans la chambre d'hôpital de [son] fils" qu'il écrit ce qui deviendra le troisième album de Cocoon. "Quand mon fils a été guéri, nous sommes rentrés à la maison et c'est à ce moment là que je me suis rendu compte que j'avais la moitié d'un disque."

Continuer Cocoon seul plutôt qu'à deux ?

Tel était le dilemme de Mark. Quand il a fait écouter ses compositions à son label et à son producteur, la réponse fût la même : "T'es dans la merde, c'est un nouveau Cocoon" lui disent-ils. Que faire ? Sortir l'album sous le nom de Mark Daumail ? Impossible car c'est son "projet électro/RnB". A mi-chemin entre James Blake et Kaytranada, Mark Daumail dévoile là un nouveau visage que peu de personnes connaissent. Très grand fan de PNL, l'artiste concède qu'il dispose de "quelques chansons déjà prêtes".

Cette hypothèse étant exclue, la question restait donc la même : fallait-il sortir l'album sous le nom de Cocoon ? Pas sûr que le public comprenne et pourtant. "Il a juste bien fallu expliquer les choses", tempère Mark.

PNL est un de mes groupes préférés

Autre problème et de taille cette fois-ci, comment continuer sans Morgane ? Pour Mark, l'hypothèse du remplacement n'était pas concevable, car "Morgane est irremplaçable". Finalement, le nom de Cocoon sera gardé mais l'orientation et les ambitions artistiques y seront différentes. Pour cause, Mark souhaite à présent faire de Cocoon un véritable projet collectif "un peu comme à la Wati B" ironise t-il. Si elle prête à sourire, l'idée est plus que concrète puisque pas moins de 37 musiciens, venus de tout pays, ont travaillé sur Welcome Home.

D'ailleurs, le premier single tiré de ce renouveau s'intitule "I Can't Wait" et le clip est à voir juste en dessous.

Un album éprouvant mais lourd de sens

Fidèle à l'univers très onirique de Cocoon, Mark a fait appel à l'artiste californienne Esther Pearl Watson, pour réaliser l'entière esthétique de son album. Sa particularité ? Peindre des maisons, et des maisons Mark en voulait de toutes sortes : "Je cherchais vraiment à représenter chaque morceau de l'album par des bâtiments". Curieux ? Non, logique car chacun des titres est tiré d'une situation spécifique représentée par une bâtisse particulière. Ainsi, tout l'album dont la sortie est prévue le 26 août prochain, est associé à des événements plus ou moins heureux que sont l'hôpital, la mairie, la maison de famille etc.

Je ressortais du studio en pleurs et en sueurs.

Incontestablement, la force de Mark Daumail se trouve dans sa capacité à "recycler" chacune de ses compositions. Celui qui ne "jette rien" avoue qu'il dispose d'un disque dur de 500 débuts de chansons compilés depuis 10 ans. Le titre "Miracle" en est la preuve.

Dans "Miracle", il y a un bout d'un morceau que j'ai composé et laissé à mes débuts.

Par ailleurs, Welcome Home a été enregistré entre l'Allemagne et les Etats-Unis dont toutes les bases ont d'abord été mémorisées dans son propre studio à quelques kilomètres de Bordeaux. La suite ? Mark s'est envolé pour Berlin afin d'y être coaché vocalement par Martin Gallop, qui a collaboré entre autres avec Adele et Katy Perry. Cette expérience l'a semble t-il forgé puisqu'il en ressortait "en pleurs et en sueurs". Le travailleur acharné a achevé son voyage en Virginie, l'occasion pour lui de rencontrer l'artiste Matthew E. White avec qui il signe en duo le titre "Up For Sale".

Des classrooms pour apprendre à jouer comme Cocoon

Fan incontesté(e) de Cocoon et musicien(ne) de surcroît ? Voilà une idée qui devrait vous plaire. En suivant tout naturellement la lignée du nouveau tournant Cocoon, Mark a imaginé des Masterclass aussi appelées "Cocoon Classrooms". Le but ? Que chacun d'entre vous puisse reprendre, à son niveau, le répertoire de l'artiste. Comment ça marche ? Au travers de courtes vidéos hebdomadaires postées sur sa page Facebook, l'artiste y joue les profs de guitare. "Je partage ma passion avec mon public et cela me permet aussi, de ressouder la communauté Cocoon". Bien vu, Mark.

Toujours est-il que cette nouvelle facette de Cocoon ne peut que séduire par la sincérité de son histoire et ses jolies collaborations. Ainsi, Mark Daumail marque là, son empreinte - évidemment - musicale mais rappelle que Cocoon est depuis toujours, son bébé. Une fidélité qui ne peut être qu'applaudi.

Cocoon sera en concert à la Gaîté Lyrique le 8 novembre 2016 et partira en tournée dans toute la France à partir de fin octobre.
Welcome Home, sorti le 26 août 2016

Derniers
articles
Musique

Les
pluslus

Lespluspartagés