CINEPHILIE ET NIGHTCLUBBING, C'est COMPATIBLE... A CANNES ?

By
24 Mai 2012

Chronique de la soirée du 23 mai à Cannes @Valentin Le Cron

CINEPHILIE ET NIGHTCLUBBING, C'est COMPATIBLE... A CANNES ?

Brodinski en set à la Villa Schweppes le 23 mai

Chronique de la soirée du 23 mai à Cannes @Valentin Le Cron

CINEPHILIE ET NIGHTCLUBBING, C'est COMPATIBLE... A CANNES ?

Une après-midi au fil de l'eau, ça fait du bien pour décompresser entre deux soirées

Chronique de la soirée du 23 mai à Cannes @Valentin Le Cron

CINEPHILIE ET NIGHTCLUBBING, C'est COMPATIBLE... A CANNES ?

Greg Boust va plonger (on a pas la photo, dommage)

Chronique de la soirée du 23 mai à Cannes @Valentin Le Cron

CINEPHILIE ET NIGHTCLUBBING, C'est COMPATIBLE... A CANNES ?

Sieste au soleil sur un bateau

Chronique de la soirée du 23 mai à Cannes @Valentin Le Cron

CINEPHILIE ET NIGHTCLUBBING, C'est COMPATIBLE... A CANNES ?

Séquence dancefloor un peu technique mais appréciée jeune homme !

Chronique de la soirée du 23 mai à Cannes @Valentin Le Cron

CINEPHILIE ET NIGHTCLUBBING, C'est COMPATIBLE... A CANNES ?

Boom Bass, la moitié de Cassius, serait-il en train de surveiller Brodinski ?!

Chronique de la soirée du 23 mai à Cannes @Valentin Le Cron

CINEPHILIE ET NIGHTCLUBBING, C'est COMPATIBLE... A CANNES ?

Attention, cours d'intensité du regard !

Chronique de la soirée du 23 mai à Cannes @Valentin Le Cron

CINEPHILIE ET NIGHTCLUBBING, C'est COMPATIBLE... A CANNES ?

Cours de regard numéro 2 !

Chronique de la soirée du 23 mai à Cannes @Valentin Le Cron

CINEPHILIE ET NIGHTCLUBBING, C'est COMPATIBLE... A CANNES ?

Nous aussi on te kiffe

Chronique de la soirée du 23 mai à Cannes @Valentin Le Cron

CINEPHILIE ET NIGHTCLUBBING, C'est COMPATIBLE... A CANNES ?

Sages et angéliques, deux inviétes à la soirée Bollywood, à la Villa Schweppes le 23 mai à Cannes.

C'est la question du jour émise par notre chroniqueur Monsieur B. en direct de Cannes, dont les conditions de travail semblent de plus en plus difficiles. On compatit bien sûr. Tandis que Philippe Corti assurait le show de l'après-midi à la Villa, nous avons pris la difficile décision d'embarquer de nouveau sur le Moon

C'est la question du jour émise par notre chroniqueur Monsieur B. en direct de Cannes, dont les conditions de travail semblent de plus en plus difficiles. On compatit bien sûr.

Tandis que Philippe Corti assurait le show de l'après-midi à la Villa, nous avons pris la difficile décision d'embarquer de nouveau sur le Moonbeam, le voilier Schweppes pour prendre des forces avant la projection du soir. C'est donc en compagnie de l'équipe de Tête d'Affiche, que nous sommes repartis voguer sur les flots de la Méditerranée. Après que Greg Boust nous ait gratifié d'un magnifique plongeon, retour à la terre ferme et petit passage au showroom Adidas, histoire de faire le plein de cadeaux. A ce stade, on s'est résolus pour la première fois à enfiler le déguisement couleur locale : la combinaison smoking/noeud pap.

MONTEE DES MARCHES ET PROJECTION DU FILM "HOLY MOTORS"

C'est que nous n'avions pas encore trouvé le temps de monter les marches et de voir un film avec toute cette Nightlife intensive ! C'est chose faite avec "Holy Motors" de Léos Carax, l'un des trois films français en compétition pour la Palme d'or avec Denis Lavant, polymorphe bluffant, mais aussi Kylie Minogue et Eva Mendès. A travers ce véritable voyage au bout de la nuit, (sur villaschweppes.com, notez que les sujets sont choisis avec cohérence), ne nous cachons pas derrière nos lunettes de soleil : on n'a pas tout bien compris. La faute au manque de sommeil ? Renseignements pris auprès de nos confrères spécialistes es' Cinéma les plus pointus : "C'est normal, ce film n'est pas fait pour être compris, il est fait pour être vécu". Rassurés, on vous confirme avoir quand même pu apprécier l'esthétique fulgurante de certaines scènes et l'impression de liberté totale et subversive, presque convulsive, que dégage le film.

RETOUR A NOS PREMIERS AMOURS : LA SOIREE BOLLYWOOD DES AMBASSADEURS

Changement d'ambiance radical en quelques minutes avec la nouvelle soirée déguisée de la Villa Schweppes. On y a retrouvé Brodinski, déjà suivi au Silencio quelques jours plus tôt, accompagné cette fois de BOOM BASS (CASSIUS) lui filant un coup de main aux platines. Résultat : un nouveau set endiablé de près de trois heures. Et réponse à notre question existentielle du jour : AFFIRMATIF (Même si on a peut-être été un peu ambitieux en choisissant le film de Carax !).

Une Chronique de Monsieur B.

Derniers
articles
Les soirées Villa Schweppes

Les
pluslus

Lespluspartagés