Chronique : la soirée de remise des prix du Fooding 2016

Chronique : la soirée de remise des prix du Fooding 2016

By Florence Valencourt
05 Déc 2015

C'est vrai, la soirée annuelle de remise des prix du Fooding a eu lieu lundi dernier, mais il a bien fallu la semaine pour s'en remettre. On vous raconte pourquoi.

Déjà, il faut savoir qu'on a failli la manquer, cette remise de prix ! Initialement prévue le 16 novembre, la soirée du Fooding a été reportée suite aux attentats, mais bien sûr pas dans notre agenda... Bref, le temps de rassembler nos esprits, il y a foule devant le tout nouvel Hôtel Grand Amour, rue de la Fidélité (!). On sait que c'était déjà prévu là mais, après les évènements, on est super heureux d'être dans ce quartier qui a été touché et à une soirée placée sous le signe de l'amour. D'ailleurs, à l'arrivée quelques beaux specimens en serviette de bains proposent des câlins. Ca commence bien.

Puis, qui dit Fooding, dit "food" : on n'est pas là pour se regarder, mais pour " expérimenter " ! Munis d'une carte illustrée et l'estomac dans les talons, on part à l'aventure dans les étages de l'hôtel. C'est encore en travaux, ce qui rend le jeu de pistes encore plus amusant. On croise des "people" avec un casque de chantier sur la tête, Gaspard Proust, lui, semble estimer que sa chevelure abondante lui permet de s'en dispenser... Au menu, des plats "faubourgeois". Pas sûrs de bien saisir le concept, mais en tout cas les plats sont canailles pour ne pas dire bizarres... Jugez plutôt : ovaires de seiche, tête d'anguille, peaux de pommes de terre, etc. Ok, à priori, cela peut rebuter, mais encore une fois, quand c'est préparé par les meilleurs chefs du moment, ça change tout. Et c'est même délicieux.

Vu le menu, on ne s'étonnera donc pas que les deux animateurs de la soirée soient Alisson Wheeler et Monsieur Poulpe ! Ambiance bon enfant à l'annonce du palmarès de l'année qui n'étonnera personne, mais ravira la foule pour le Fooding d'honneur bien mérité du chef Alexandre Gauthier. Pour tous les prix, c'est ici.

23h30, après avoir fait le tour des po-potes, croisé JR et les Daft Punk (si on vous le dit !), vu Bérénice Béjo et Cécile Cassel, claqué la bise au patron du Fooding Alexandre Cammas, retour au bercail avec une envie : aller tester le restaurant de l'Hôtel du Grand Amour dès la semaine prochaine. On ne se refait pas.

Florence Valencourt

Le plus de la soirée : tous les chefs du moment qui s'éclatent à servir des trucs bizarres

Le moins : On n'est pas du genre tactile.

La rencontre de la soirée : Maïwenn, un casque de chantier sur la tête. Nouvel access' à adopter ?

La phrase de la soirée : " est-ce que tu crois que je m'électrocute si je mets la main dans la baignoire avec les anguilles ? " (il ne l'a pas fait)

Chronique : la soirée de remise des prix du Fooding 2016

Alexandre Cammas et Maiwenn.

Chronique : la soirée de remise des prix du Fooding 2016

Alain Kruger, Gaspard Proust et Frédéric Taddéï.

Chronique : la soirée de remise des prix du Fooding 2016

Remise prix Fooding 2016.

Chronique : la soirée de remise des prix du Fooding 2016

Alexandre Cammas et Mathieu Kassovitz

Chronique : la soirée de remise des prix du Fooding 2016

Andre et Lionel Bensemoun.

Chronique : la soirée de remise des prix du Fooding 2016

Darren Aronofsky et JR.

Chronique : la soirée de remise des prix du Fooding 2016

Housse de racket.

Chronique : la soirée de remise des prix du Fooding 2016

Michel Hazanavicius et Bérénice Bejo.

Chronique : la soirée de remise des prix du Fooding 2016

Naive New Beaters.

Derniers
articles
Événements

Les
pluslus

Lespluspartagés