Chez Botanero, on découvre la complexité des mezcals

By Juliette Hautemulle
17 Jan 2019

Chez Botanero, on découvre la complexité des mezcals @Anis Martin

Chez Botanero, on découvre la complexité des mezcals

Les cocktails de Botanero

Chez Botanero, on découvre la complexité des mezcals @Anis Martin

Chez Botanero, on découvre la complexité des mezcals

Les cocktails de Botanero - Photo 2

Chez Botanero, on découvre la complexité des mezcals @Anis Martin

Chez Botanero, on découvre la complexité des mezcals

Les cocktails de Botanero - Photo 3

Chez Botanero, on découvre la complexité des mezcals @Anis Martin

Chez Botanero, on découvre la complexité des mezcals

Les cocktails de Botanero - Photo 4

Chez Botanero, on découvre la complexité des mezcals @Anis Martin

Chez Botanero, on découvre la complexité des mezcals

Les cocktails de Botanero - Photo 5

Chez Botanero, on découvre la complexité des mezcals @Anis Martin

Chez Botanero, on découvre la complexité des mezcals

Les cocktails de Botanero - Photo 6

Chez Botanero, on découvre la complexité des mezcals @Anis Martin

Chez Botanero, on découvre la complexité des mezcals

Les cocktails de Botanero - Photo 7

Chez Botanero, on découvre la complexité des mezcals @Anis Martin

Chez Botanero, on découvre la complexité des mezcals

Les cocktails de Botanero - Photo 8

Chez Botanero, on découvre la complexité des mezcals @Anis Martin

Chez Botanero, on découvre la complexité des mezcals

Les cocktails de Botanero - Photo 9

Chez Botanero, on découvre la complexité des mezcals @Anis Martin

Chez Botanero, on découvre la complexité des mezcals

Les cocktails de Botanero - Photo 10

Chez Botanero, on découvre la complexité des mezcals @Anis Martin

Chez Botanero, on découvre la complexité des mezcals

Les cocktails de Botanero - Photo 11

L'équipe du Distrito Francés a ouvert une cave à manger baptisée Botanero. Et ici, le Chef Barman risque de vous faire aimer le mezcal...

C'est une fois de plus le Mexique qui est à l'honneur de ce Botanero, la nouvelle cave à manger de l'équipe du Distrito Francés. Cette inspiration se ressent dans les plats (tacos, empanadas, burritos, ou encore ceviches sont à la carte) et, surtout, dans les verres. En effet, Nicolas Cruz, le Chef Barman du lieu qui a notamment fait ses armes au Glass et au Gravity, a imaginé une carte "mettant en avant la complexité des mezcals de façon originale et accessible".

Comment ? En optant pour un "Doudou Galak" (milk punch, molé, mezcal et eau de coco), ou encore pour un "Alors On Danse ?", mélange de vermouth, absinthe, apéritif gentiane et tequila ("la meilleure du monde", paraît-il).

Chez Botanero, on découvre la complexité des mezcals

Des cocktails de chez Botanero

Bien évidemment, si votre palais est encore réfractaire à l'agave, vous pourrez commander d'autres créations à base d'alcools différents comme le "Soul Rebel" (rhum jamaïcain, myrtille, vermouth, réglisse, vanille et citron), le "Why So Serious ?" (apéritif cerise, vin de noix et amari), ou encore le "Et Paf !" (pastèque, vodka, feuille de citronnier, citron et ginger beer).

Chez Botanero, on découvre la complexité des mezcals

Un cocktail de chez Botanero

Votre voyage ne s'arrêtera pas à l'Amérique latine, donc. On pourra d'ailleurs visiter le Danemark avec le "Kvasir" (poire, aquavit et verjus), l'Italie avec le "Capri Sunrise" (limoncello, rhums épicés, citron et tonic) et, bien évidemment la France avec le "Du Colonel", un mélange de cacahuète, vermouth alpin, citron et... pastis ! Comme quoi les arguments sont nombreux pour vous faire aimer ce Botanero.

Botanero
25 rue du Pont aux Choux, 75003 Paris
Ouvert du mardi au samedi, de 18h à 2h
Le site internet de Botanero
La page Facebook de Botanero
Le compte Instagram de Botanero

L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

Derniers
articles
Bars

Les
pluslus

Lespluspartagés