CätCät monte en pression avec son mix

CätCät monte en pression avec son mix "Candy Karma"

By Léopold Lemarchand
14 Mai 2016

Cédric Couvez aka CätCät n'avait d'autre choix que de vous faire danser avec sa dernière tape baptisée "Candy Karma".

Le feu. C'est ce qu'a mis notre ami CätCät sur le dancefloor de la Villa Schweppes à Cannes. Tout juste après avoir laissé monsieur Cerrone faire le taff aux platines, Cédric Couvez nous a livré un set Tech House progressif à l'image de "Candy Karma" sa toute nouvelle mixtape.

En exclusivité sur Villa Schweppes, il nous offre à l'écoute cette tape saison Printemps-Été 2016 et se balancera sans trop forcer pour vos befores de ce week-end. Après avoir lancé le player ci-dessous, on vous laisse découvrir le compte-rendu d'une petite interview que le producteur nous a accordé, au lendemain de cette nuit pour le moins... agitée.

Villa Schweppes : Ton dernier EP, " Joshua's Trip ", nous téléportait directement sous le soleil Californien. Avec ton nouveau mix " Candy Karma ", où est-ce que tu as souhaité nous emmener ?

CätCät : Depuis un an, j'ai abandonné la "Deep-Pop" de mes débuts pour me consacrer plus spécifiquement à une musique électronique de club mais qui incorpore mes différentes influences, plus organiques. Le "Joshua's Trip" EP a en effet été conçu en Californie, donc ça transpirait la west-coast. Ma dernière mixtape "Aoshima" était quand à elle beaucoup plus sombre car j'ai vraiment, sur le plan personnel, passé un hiver de merde. Résultat, c'était très dark. Ca correspondait bien aussi à ce que j'aimais comme type de sonorité il y a quelques mois. Là, le Printemps bat son plein, mon mental est à nouveau à bloc, donc " Candy Karma " est un concentré de good vibes. Le début de la mixtape met à l'honneur des tracks super summer, avec un petit côté tribal et old-school que j'affectionne toujours autant. Puis en avançant dans la tape, on entre dans un univers un peu plus sombre mais toujours festif, ça tabasse gentiment mais rien de vraiment méchant. Ce mix est gavé d'inédits, de tracks uniquement sortis sur Vinyle et même un remix que j'ai réalisé en mars qui ne sortira malheureusement jamais pour des sombres histoires de contrats... Nous sommes sur un tempo constant de 120 BPM, " Candy Karma " est à l'image de cette cover qu'à réalisée l'illustratrice Jeanne-Moenne Loccoz : comme deux petits bonbons qui se tiennent la main. On peut l'écouter à l'heure de l'apéro, à 2h du matin ou en after.

Tu es de passage à Cannes en ce moment et notamment à la Villa Schweppes où tu as joué hier soir. Derrière les platines, tu préfères sortir les griffes et tout saccager ou faire ronronner la foule ?

CätCät : Yes, j'ai été super honoré de jouer derrière Cerrone la nuit dernière. Mine de rien, ce mec, c'est le pape de la Disco. Grâce à lui, la dance-music a avancée à la fin des seventies. Mais j'ai vraiment enchaîné avec un set typique CätCät, à savoir commencer à les faire ronronner jusqu'à les emporter tellement haut que quand tu sors les griffes, ça se fait ultra naturellement et ils deviennent fous. J'aime plus que tout en tant que DJ faire monter le public. L'emmener dans un état super vénère alors qu'au début ça partait plutôt tout doux. C'est vraiment ce qui caractérise au mieux ma volonté artistique pendant mes sets. D'ailleurs, la mixtape "Candy Karma" est un vrai condensé de cette montée en pression que j'aime exercer tout au long du set.

CätCät monte en pression avec son mix

CätCät à la Villa Schweppes de Cannes le 13 mai 2016

Quel autre artiste programmé à la Villa Schweppes es-tu pressé de voir jouer ?

CätCät : Une fois de plus, la programmation de la Villa Schweppes est super lourde cette année. Je me réjouis de voir que le clubbing a définitivement pris une place centrale. Je suis donc super pressé de voir jouer Agoria, Pachanga Boys, les copains de MA/JI ou encore Claap x Santana x Mike Simonetti. Pour être honnête, j'ai vraiment envie de tout voir, des guests les plus reconnus aux excellents résidents. Cannes à la Villa Schweppes, c'est surtout un festival de musique !

On te retrouve où cet été ?

CätCät : Cet été, on me retrouve premièrement dans les bacs ! Le 17 juin prochain sortira mon nouveau single " Kurwa ", sur la première compilation House de l'excellent label Tealer Records. C'est le Dj producteur UN*DEUX qui a fait le curateur, l'équipe de producteurs est bien lourde. " Kurwa ", c'est l'histoire d'une rencontre avec Katrin Cole, un model polonais que j'ai rencontré pendant la dernière Fashion Week à Paris, elle pose sa voix dessus et parle dans sa langue pendant la montée. Le titre veut d'ailleurs dire " Putain ! " en Polonais. C'est un track ultra psychédélique mais ultra dansant, je l'ai joué hier d'ailleurs. Sans ça, concernant la tournée d'été, on va me retrouver en Corse, au Cap Ferret, à La Baule, à Biarritz et également à Paris dans des super spots outdoors. Bref, un peu partout où il y a la du soleil et un point d'eau à côté, même si c'est la Seine.

Derniers
articles
Les soirées Villa Schweppes

Les
pluslus

Lespluspartagés