Cascadeur, Daft Punk... : pourquoi avancer masqué ?

By La rédaction
04 Fév 2014

Cascadeur, Daft Punk... : pourquoi avancer masqué ? @Abaca

Cascadeur, Daft Punk... : pourquoi avancer masqué ?

Cascadeur lors du Prix Constantin à L'Olympia en novembre 2011

Cascadeur, Daft Punk... : pourquoi avancer masqué ? @Abaca

Cascadeur, Daft Punk... : pourquoi avancer masqué ?

Daft Punk

Cascadeur, Daft Punk... : pourquoi avancer masqué ? @Abaca

Cascadeur, Daft Punk... : pourquoi avancer masqué ?

DeadMau5

Cascadeur, Daft Punk... : pourquoi avancer masqué ? @Abaca

Cascadeur, Daft Punk... : pourquoi avancer masqué ?

Slipknot

Cascadeur, Daft Punk... : pourquoi avancer masqué ? @

Cascadeur, Daft Punk... : pourquoi avancer masqué ?

Klub des Loosers

Cascadeur, Daft Punk... : pourquoi avancer masqué ? @Sylvère

Cascadeur, Daft Punk... : pourquoi avancer masqué ?

The Bloody Beetroots

Cascadeur est notre rédacteur en chef -casqué- de la semaine. Mais il n'est pas le seul à se cacher derrière un masque... Pourquoi ?

Pendant son interview, Cascadeur nous confiait la nécessité qu'il avait de se cacher derrière son casque étoilé pour pouvoir combattre une timidité presque maladive. Comme lui, de nombreux artistes se camouflent eux aussi derrière un masque, mais pas forcément pour les mêmes raisons. Des noms ? On peut citer évidemment les plus connus, les Daft Punk, mais aussi les Bloody Beetroots, le DJ DeadMau5 et sa fameuse tête de souris, ou encore chez les Français, Stupeflip ou Fuzati du Klub des Loosers.

Que permet le masque ? Il préserve déjà son anonymat. D'après les Daft Punk, on peut ainsi éviter un certain starsystem et la pourchasse perpétuelle des paparazzis. Pourquoi en effet photographier un visage que personne ne connait ? De plus, se tramer permet aussi de laisser plus de place à la musique. C'est le choix qu'a fait par exemple Damon Albarn, leader de Blur, en n'apparaissant jamais derrière le projet Gorillaz, laissant à la place parler les dessins de Jamie Hewlett. Gorillaz, comme le groupe de métal Slipknot ou même les heureux (et flippants) gagnants de l'Eurovision, Lordi, créent ainsi un univers visuel fort, et emportent avec eux l'auditeur dans une esthétique qui leur parlera forcément.

Car, il ne faut pas l'oublier, avancer masqué, c'est aussi marquer l'auditeur, et créer un certain mystère. Certains pourront voir derrière cette cachette une manière affichée de se démarquer de ce que font tous les autres. Néanmoins, il y a toujours le risque de déplaire une fois détaché de tous ces artifices : Kiss démaquillé a fait un gros flop, et le groupe de rock américain a tôt fait de remettre du noir et du blanc sur son visage pour attirer les foules. Et oui, avancer masqué, c'est avancer avec un personnage qu'on souhaitera peut-être un jour quitter. Un risque à prendre pour tous ces artistes.

Retrouvez Cascadeur en rédacteur en chef invité toute la semaine du 3 février 2014 sur Villa Schweppes !

Derniers
articles
Chroniques

Les
pluslus

Lespluspartagés