Booba en sept punchlines

Booba en sept punchlines

By Mathias Deshours
20 Mai 2014

Booba, c'est sept albums et des punchlines à en perdre son bon goût. Comme l'oeuvre de B2O est éparse et riche, on revient avec vous dessus en sept punchlines avant son live de ce mardi soir à La Villa Schweppes à Cannes.

1/ Et à l'école ils me disaient de lire / Voulaient m'enseigner que j'étais libre / Va te faire niquer toi et tes livres

Lunatic, Homme de l'ombre (2000)

Les premiers coups de griffes, le premier vitriol, c'était au sein de Lunatic avec Ali. Hémisphère gérant l'agressivité à la tête du duo, Booba confectionne très tôt sa signature avec sa voix de fond gorge et un fiel éparpillé, porté sur le reste du monde, tirant dans le tas. La saillie restera célèbre et a causé bien du tort à la littérature. Et ses lecteurs. Et ce en dépit d'une politique forte du "prix unique". Pourtant c'est en tirant des extraits de cet album (qui restera le seul et l'unique de Lunatic) que la Nouvelle Revue Française le comparera avec Céline. Louis Ferdinand Céline.

 

2/ Tu veux du taf pétasse t'as qu'à être blonde / Tu veux mon cash négro ça va être long

Booba, Strass et Paillettes (2002)

Premier solo de Booba, l'album se vendra aux alentours de 150 000 exemplaires. Donc un disque d'Or. Beau succès pour un album qui demeurera son plus noir et cynique, s'inquiétant encore du monde qui s'agite autour de son ego. À l'époque Booba se fait conseiller Pôle Emploi et n'hésite pas à suggérer une révision capillaire en profondeur pour faciliter l'accès au marché du travail. La suite arrivera en 2004 avec Panthéon, l'endroit où Booba s'enterre, sans être vraiment un grand homme, ni un grand rappeur et sans grands hits. L'album s'écoulera néanmoins suffisamment pour être sanctionné d'un disque d'or. Entrepreneur précoce, c'est aussi l'époque où il crée la marque Ünkut.

 

3/ Si j'traîne en bas de chez toi, je fais chuter le prix de l'immobilier

Booba Boulbi (2006)

Epoque Duc De Boulogne (Tu veux détrôner le Duc ? Tu vas te la prendre dans le uc), Garde la pêche, 92 Izi, Pitbull (Comment ne pas être un Pitbull quand la vie est une chienne ?), Booba débite de la punchline par pack de douze. Sommet de l'album, Boulbi commence à insérer un Booba entre deux castes, installant avec ce premier succès populaire, sa présence en club tout en conservant un besoin de street cred. L'album s'écoule à 300 000 exemplaires, un premier disque de platine pour un Booba qui devient une valeur refuge au même titre que le foncier. C'est l'heure des premiers feat internationaux (avec Akon) et du premier gros attentat dans le jeu avec le morceau Le D.U.C où il tire dans le tas et se fait un beau paquet d'ennemis.

 

4/ Mes baskets sentent la schnek, trop de putes à mes pieds

Booba Game Over (2008)

En 2008, Booba sort le premier album qui connaitra un succès à deux temps. Né dans le ventre mou des charts 0.9 connaitra une deuxième vie par la suite. La crise de l'industrie du disque se durcissant, Booba déchante et chante dans Salade Tomate Oignon la sécurité de l'emploi des restaurants kébabs : "Mais pour faire des millions, c'est de plus en plus dur / Salades tomates oignons à vie, c'est de plus en plus sûr". 0.9 est aussi l'album d'où est extrait Game Over, le genre de titre qui a lui seul vous assure un beau millésime pour la récolte de punchlines. C'est cette même année où Booba répondra à des projectiles à son adresse sur scène par des crachats sur le public et une bouteille de Jack Daniels dans le visage d'un spectateur.

 

5/ "Tu veux t'asseoir sur le trône ? Faudra t'asseoir sur mes genoux"

Booba, Jour de Paye (2010)

C'est au moment où Booba n'est plus là pour conquérir une ceinture, mais pour la conserver, qu'il choisit de nommer un album d'après son groupe d'origine. Un retour aux sources rassurant histoire de questionner le socle de son succès. Un retour aux sources uniquement morale puisque Booba n'a jamais été autant dans l'air du temps et prend pour boussole les Amériques. C'est d'ailleurs son époque américaine, il réside à Miami, enregistre sur place et les featurings internationaux s'intensifient (Diddy, T-Pain, Akon). Beta Omega Omega Beta Alpha commence à inscrire son règne dans le marbre et écoule ce volet à 200 000 exemplaires rien qu'en France.

 

6/ Ma question préférée : qu'est-ce j'vais faire de tout cet oseille ? J'vais faire de tout cet oseille ? J'vais faire de tout cet oseille ?

Booba, Kalash (2012)

Booba n'a même plus assez de fenêtres pour y jeter son argent. L'album est certifié disque d'or dès la première semaine et Booba s'y permet des featurings taillés dans la crème de la crème du rap U.S (2Chainz et Rick Ross). Les morceaux sont mauvais mais le C.V rutile telle une vitrine de bijouterie. Futur voit Booba inventer une sixième vitesse dans l'injurieux et peut s'en prendre en deux lignes à Willy Denzey, Laurent Voulzy et K. Maro. En parallèle, Booba devient une institution, chose notamment manifestée à l'occasion de la Nuit Blanche 2012 lorsque le plasticien Mohammed Bourouissa a élaboré un projet où des pièces de monnaie étaient frappées à l'effigie du rappeur.

 

7/ "C'est pas que j'aime pas me mélanger, mais disons / Simplement que les aigles ne volent pas avec les pigeons !"

La septième, c'est vraiment histoire de beurrer les épinards. Booba est un penseur de la jeune génération, l'écrivain de la jeunesse contemporaine, dont les punchlines, comme celle-ci, peuvent venir fleurir le langage d'une Nabilla. On ne développera pas, rien ne sert de tirer sur une ambulance déjà sur les essieux.

Derniers
articles
Les soirées Villa Schweppes

Les
pluslus

Lespluspartagés