Booba célèbre ses 37 ans dans le sang et les gros sous

Booba célèbre ses 37 ans dans le sang et les gros sous

By Mathias Deshours
10 Déc 2014

Un couteau dans une main, la bourse dans l'autre, face à Kaaris comme sur BFM TV, Booba a célébré sa trente-septième année de manière très ordinaire : dans le sang et les (gros) sous.

Ce 8 décembre fût une journée de grosses vendanges pour le rap jeu d'en France. Pendant que Dosseh teasait un peu plus son album à venir avec les feats de Gradur et Joke, sur un titre raffiné, et que Lino revenait mollement, Booba appâtait l'internaute tel le rongeur sur la souricière, sur son site OKLM où son Caracas affrontait le 80 Zetrei de Kaaris. Une querelle ordinaire du petit game dans la prairie et une mise en scène de Western toujours aussi efficace puisque les deux parties ont été entendues et décortiquées (plus qu'allégrement).

" J'peux reprendre ton flow, c'est moi qui te l'ai donné, 2.7, 2.7 ". Ainsi Booba menait sa tentative d'homicide sur la personne de Kaaris via Caracas, a priori troisième single - du rappeur d'actualité, après OKLM et 3G – à paraitre sur l'album D.U.C. Une manière élégante de souffler ses 37 bougies dans le sang, avant d'enfiler son costume de grand professionnel de l'expertise comptable. Sur BFM Business, Booba était convié à parler mula, trading et organisation financière dans les "Talents du Trading", un entretien à moitié absurde, où la journaliste semble la première ahurie par la présence de Booba dans l'émission.

Tueur à gages le lundi, homme d'affaires le lendemain.

Booba sur BFM TV

Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés