Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux !

By Mathilde Kichenama
09 Mar 2013

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux ! @DR, Mathilde Kichenama

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux !

David Boring, le chanteur des Naive New Beaters

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux ! @DR, Mathilde Kichenama

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux !

Le blizzard en haut des pistes

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux ! @DR, Mathilde Kichenama

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux !

Tout le monde s'amuse sur la plateforme du Black Weekend

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux ! @DR, Mathilde Kichenama

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux !

Une festivalière prend une pause avec un Mojito

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux ! @DR, Mathilde Kichenama

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux !

On règle les skis au stand Black Crows

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux ! @DR, Mathilde Kichenama

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux !

Petite pause pour les skieurs

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux ! @DR, Mathilde Kichenama

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux !

Les Grands Montets sous le brouillard

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux ! @DR, Mathilde Kichenama

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux !

Une bénévole teste les skis Black Crows

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux ! @DR, Mathilde Kichenama

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux !

Les Naive New Beaters entrent en scène

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux ! @DR, Mathilde Kichenama

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux !

Le guitariste des Naive New Beaters, Martin Luther B.B King

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux ! @DR, Mathilde Kichenama

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux !

Les Naive New Beaters mettent l'ambiance !

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux ! @DR, Mathilde Kichenama

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux !

Eurobelix (Naive New Beaters) aux machines

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux ! @DR, Mathilde Kichenama

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux !

Le chanteur des Total Warr

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux ! @DR, Mathilde Kichenama

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux !

Les festivaliers se déhanchent sur Total Warr

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux ! @DR, Mathilde Kichenama

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux !

Partying hard!!

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux ! @DR, Mathilde Kichenama

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux !

Dada Disco

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux ! @DR, Mathilde Kichenama

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux !

Joris Delacroix

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux ! @DR, Mathilde Kichenama

Black Weekend Day 2 : festival pluvieux, festival heureux !

La folie à la Villa Schweppes avec Dj Naughty J

Deuxième jour de festivités pour le Black Weekend . Un peu de neige, beaucoup de pluie mais de la bonne humeur et des concerts géniaux. Comme l'a si bien dit David Boring, le chanteur des Naive New Beaters , "Shit happens" et puis de toute façon, est-ce qu'on a vraiment besoin de soleil pour faire la fête nous ? Non, p

Deuxième jour de festivités pour le Black Weekend . Un peu de neige, beaucoup de pluie mais de la bonne humeur et des concerts géniaux. Comme l'a si bien dit David Boring, le chanteur des Naive New Beaters , "Shit happens" et puis de toute façon, est-ce qu'on a vraiment besoin de soleil pour faire la fête nous ? Non, puisqu'OnVillaNuit !


Petit réveil difficile pour vos reporters du Black Weekend. Après la génialissime soirée d'ouverture à la Villa Schweppes , la seconde journée de ski et de musique a commencé sous la pluie. Eh oui, c'est comme ça à la montagne, le vent peut vite tourner. Et qui dit pluie dans la vallée dit neige en haut des pistes.

Oui, la plateforme du Black Weekend, installée en haut du domaine des Grands Montets était littéralement sous les flocons. Mais bon, ça n'a pas empêché le vaillant DJ Black Bertrand de nous faire danser avec son mix électro. Le stand Black Crows était aussi ouvert pour faire tester ses splendides skis multicolores aux festivaliers surexcités. Et puis, il y avait la fameuse Ambassade Mojitos Havana Club qui proposait des cocktails pour réchauffer le coeur des skieurs. Le top !

Après cette petite halte en haut des pistes nous sommes redescendues dans la vallée. A cause du mauvais temps, quelques lives avaient été délocalisés au Podium, la patinoire de Chamonix. Ce n'était pas un drame pour nous, on allait pouvoir faire la fête au chaud !

A 16h, c'est donc les Naive New Beaters qui ont investi les premiers le QG du Black Weekend. L'ambiance était extraordinaire. David Boring, le chanteur du groupe, a tout donné, transpirant à grosses gouttes pour nous faire danser et enchainant les blagues entre chacune de ses tracks. Puis, ce sont les shows après-ski qui ont débuté un peu partout dans la ville. Marika Waii aux Aiglons, Dj Skred à l'Atelier Café, Phil Garner à l'élévation. Bref, la fête a continué de plus belle.

Après la pause raclette, la soirée a repris au Podium avec un live de Total Warr. Le trio parisien a réchauffé la salle de concert de la patinoire attirant les festivaliers encore timides autour de la scène. Puis la soirée a pris un vrai tournant. A 23h la salle était pleine. D'un côté, on applaudissait l'électro fou de Joris Delacroix, et de l'autre, on se déhanchait sur le mix Hip Hop bien ficelé de Dj Naughty J. Un grand moment.

Et puis tard dans la nuit, l'apogée de cette deuxième soirée de festival, c'est le grand The Hacker qui est entré en scène. Le génie des platines à l'électro sombre a enflammé le Podium, usant les dernières forces des festivaliers euphoriques.

Vers 4h30, fin de la soirée. Tout le monde est rentré au châlet, épuisé mais heureux et pensant déjà au lendemain.

Mathilde Kichenama

Derniers
articles
Chroniques

Les
pluslus

Lespluspartagés