Big Cantine : Antonin Girard, DJ des saveurs

Big Cantine : Antonin Girard, DJ des saveurs

By Stéphanie Chermont
15 Juil 2015

Au Big Festival, la Big Cantine par Fricote fait sa première édition pour le plaisir de nos papilles. Et mardi soir, la cuisine d'Antonin Girard nous a transporté loin, entre le Pays Basque et le Japon. En plus de ses talents culinaires, Antonin a créé un label de musique, Animal Records. Une interview mixée à la sauce électro, découverte.

Villa Schweppes : Est-ce que tu peux te présenter en quelques mots ?

Antonin Girard : Animal Records, c'est mon label, il a tout juste un an. Je l'ai monté avec des copains et il regroupe deux grandes idées, la musique électronique live et la cuisine en live aussi. En fait, on produit des artistes assez classiquement et à côté de ça, on fait de l'événementiel avec toujours de la food et du live, à 50/50. On a testé pour l'instant deux événements, la Gourmande et la Sandwich Club au Café de la Presse, dans mon restaurant aussi le Muxu et puis dans différents lieux comme le Point Éphémère, le Glazart...

C'est assez atypique de mêler musique et food !

Antonin Girard : Pas tant que ça, c'est un truc qui se fait de plus en plus, quand tu regardes les événements parisiens, à chaque fois quasiment il y a un foodtruck, tu ne passes pas une bonne teuf sans un hot-dog ou des burgers. Et il n'y a pas beaucoup de cohérence. Mes potes sont tous musiciens, je sais faire à manger, je rêvais de faire quelque chose avec eux d'où le label. On tente de créer une vraie cohérence entre ce qu'il se passe musicalement et culinairement.

Tu as ton propre restaurant dans le 11ème, Muxu, tu peux nous en parler ?

Antonin Girard : Muxu, ça veut dire 'bisou' en Basque. C'est une cuisine franco-basque-japonaise ! Un peu le grand écart ! On a pas mal de produits basques avec plein d'influences, je suis fan de la cuisine japonaise donc on y ajoute des petites touches avec des condiments, des agrumes, du riz soufflé, du wasabi séché, plein de bonnes choses.

Big Cantine : Antonin Girard, DJ des saveurs

En pleine préparation à la Big Cantine.

C'est une première au Big Festival d'avoir une Big Cantine, qu'est-ce que tu as servi ce soir ?

Antonin Girard : On a proposé des tapas avec une tartine végétale et une aubergine en tempura, une mousse de fenouil croquant, un coulis de tomates bien pep's, on a essayé de faire des tapas qui ressemblent à ce que je fais au restaurant. Du gaspacho avec des tomates anciennes et ce condiment, le furikake. Un gaspacho avec du jambon de Bayonne. Un Bun au sésame, avec de la poitrine, sauce barbecue miel, moutarde à l'ancienne, du croquant, avec trois saveurs sur chaque recette. Et puis un Ceviche, une marinade orange citron coriandre, des petits popcorns. Tout frais, tout dans l'esprit marin !

Comment fais-tu pour gérer un label et être chef ?

Antonin Girard : Je ne dors pas ! (Rires). Pour l'instant, sur Animal Records, on a 4 signatures dont Bloum. Dans le label, on a une approche très organique de la musique, on n'a pas de DJ mais on maximise sur l'approche live et instrumentale. On cherche vraiment à faire que de la scène. On organise une grande nuit à la plage du Glazart le 22 juillet, l'occasion de tous les découvrir en live.

Quelles passerelles fais-tu entre la cuisine et la musique ?

Antonin Girard : On revendique le côté assez instinctif, que ça soit pour la musique ou pour la cuisine, et le naturel du truc, surtout en musique électronique. C'est devenu très machinal, avec le label, on tente de garder un côté très instrumental, pareil en cuisine. Pour le nom, Animal Records, ça sonnait bien ! On a tous grandi dans la forêt donc ça nous allait bien !

Un dernier mot sur ton côté Basque, sur Biarritz ?

Antonin Girard : La dernière fois que je suis venu à Biarritz, c'était il y a 6 ans. À cette époque, je cuisinais dans un gastronomique, de Jean Coussau à Magescq. J'en garde un 'putain' de souvenir, je suis tellement content d'être revenu pour la Big Cantine. On a été accueillis aux petits oignions, les gens sont contents, il y a une belle ambiance. Je comprends pourquoi tous les parisiens descendent ici à Biarritz !

Le Label Animal Records

Muxu, 16 rue Deguerry, 75011 Paris

 

Derniers
articles
Restaurants

Les
pluslus

Lespluspartagés