Bastille, l'axe du rock : notre carnet d'adresses

By Charles Crost
23 Oct 2014

Bastille, l'axe du rock : notre carnet d'adresses @Lone Palm

Bastille, l'axe du rock : notre carnet d'adresses

Un cocktail au Lone Palm

Bastille, l'axe du rock : notre carnet d'adresses @

Bastille, l'axe du rock : notre carnet d'adresses

L'escalier de la Mecanique Ondulatoire

Bastille, l'axe du rock : notre carnet d'adresses @

Bastille, l'axe du rock : notre carnet d'adresses

Le Motel

Bastille, l'axe du rock : notre carnet d'adresses @Lone Palm

Bastille, l'axe du rock : notre carnet d'adresses

Les cocktails du Lone Palm

Bastille, l'axe du rock : notre carnet d'adresses @DR

Bastille, l'axe du rock : notre carnet d'adresses

Lone Palm

Bastille, l'axe du rock : notre carnet d'adresses @Born Bad

Bastille, l'axe du rock : notre carnet d'adresses

Les gominas du Born Bad Retro Clothing

Bastille, l'axe du rock : notre carnet d'adresses @Born Bad

Bastille, l'axe du rock : notre carnet d'adresses

Le Born Bad Record Shop

Bastille, l'axe du rock : notre carnet d'adresses @DR

Bastille, l'axe du rock : notre carnet d'adresses

Au shop Born Bad Retro Clothing

Bastille, l'axe du rock : notre carnet d'adresses @Born Bad

Bastille, l'axe du rock : notre carnet d'adresses

Gomina et pommade au Born Bad Retro Clothing

Bastille est l'un des centres névralgiques des contre cultures à Paris. Voici une sélection d'adresses pour écouter, acheter ou voir du rock ou vivre cette "culture" dans le quartier.

Comment "être rock", c'est le problème que pose Rock'n'Folk chaque mois sans que personne ni réponde vraiment – ni ne s'y intéresse, la plupart du temps, d'ailleurs. Car s'il n'est pas ici question de savoir ce que le mot signifie en 2014, il est très net qu'il existe un bloc solide de lieux qui s'affirment et se revendiquent de l'appellation et sont par nature liés entre eux, formant un parcours naturel dans Bastille. Ils sont légitimes : on y trouve les forces vives des scène indie, punk, post punk et autres musiques à guitares acérées, artistes, patron de label, collectionneurs et, surtout, fans investis.

S'habiller

Adöm
56 rue de la Roquette

Le patrimoine vestimentaire rock est aussi flou que le mot lui-même. Mais une chose est sûr, c'est qu'on trouve des pièces adaptées chez Adöm. Cette friperie installée des deux côtés de la rue de la Roquette saura vous fournir en veste en jeans, cuirs, bleus de travail et en vintage racé pour homme et pour femme. Vous serez toujours accueilli par l'un des charismatiques et attentifs vendeurs de la maison.

Born Bad Retroclothing
17 Rue Keller

Parfois, on ne sait plus si les shops Born Bad sont à Bastille car c'est un quartier "rock" ou si Bastille est "rock" grâce à Born Bad. Quoi qu'il en soit, allez faire un tour dans la superbe boutique de sapes de la rue Keller. Esthète 50's des beaux tissus, la boutique propose aussi de superbe pommades pour cheveux. Courrez donc y faire un tour, vous en ressortirez, enfin, fringuant.

Acheter de (bons) disques

Born Bad Recordshop
11 Rue Saint-Sabin

On continue à remonter la filière. Du côté de la rue Saint Sabin, le disquaire est la référence absolue en matière de rock à guitare (fuzz), garage, rockab'. Vous y trouverez aussi de quoi largement assouvir votre soif de musique synthétique avec des rayon dark, cold et synth fournis. Les disques n'y sont pas chers, les occases valent le déplacement et ils sont très au point sur les souterrains français. On avait discuté avec Mark Adolph pour l'anniversaire de la boutique. Filez vite lire ça !

Pop Culture
23 Rue Keller

Retour rue Keller. Pop Culture, comme son nom l'indique, fera par nature plus de place à ce qu'on appelle avec largesse l'indie pop. Pour autant, on y trouvera de nombreux disques américains parfois complexes à trouver et quelques cassettes de labels français canons. Ajoutez y un immense rayonnage de comics, de figurines de collection et autres joyeusetés, vous obtenez un shop riche et pétri de passion.

Prendre un verre (ou plusieurs)

Le Motel
8 Passage Josset

Déjà présent dans les bonnes adresses de la rédaction, Le Motel fait partie des bars les plus agréables pour le mélomanes. Au son de DJsets d'activistes du rock parisien, on croisera les forces vives de la musique parisienne et on se prendra à y disserter avec des inconnus à propos de la récolte de disques du jour. On y boira aussi quelques cocktails "indie" en partageant une planche saucisson-fromage bonne franquette. Le bonheur ?

Le Lone Palm
21 rue Keller

Si, sur le papier, le Lone Palm n'est pas tout à fait évident dans cette sélection, il s'avère qu'en pratique, les mélomanes du coin s'y rendent régulièrement pour déguster quelques-uns de leurs somptueux cocktails. Si on parle de ce bar jusque bien en dehors de la capitale, c'est évidemment pour le talent de ses mixologues. Rock de fait. On a la (bonne) clientèle qu'on mérite.

Voir un concert

La Mécanique Ondulatoire
8 passage Thiéré

En dehors du fait que la Méca soit l'un des lieux les plus iconoclastes de ce petit parcours, c'est surtout la salle qui accueille parmi les meilleurs concerts garage punk de la capitale. La maison brasse jusque dans la cold et les synthés qui frappent fort. Si personne ne prendra le risque d'y rater une soirée Gone With The Weed, le lieu se place comme un incontournable à travers sa programmation toute en puissance. Excusez du peu, mais cette semaine, on y a vu entre autres Go!Zilla et Sapin et The Dead Mantra y seront la semaine prochaine. Ça calme.

Derniers
articles
Bars

Les
pluslus

Lespluspartagés