Baldwin Barmacie à Montréal : la qualité du cocktail comme leitmotiv

Baldwin Barmacie à Montréal : la qualité du cocktail comme leitmotiv

By Charles Crost
03 Sep 2015

Le goût d'abord : ici, on sait faire de bon "drinks" et on préfère laisser aux autres les joies du show-off. C'est peut être la vraie recette magique de ce bar "de quartier" Montrealais.

Avant de suivre pour vous le Festival de Musique Emergente, on fait escale à Montréal pour vous en ramener les meilleurs spots à cocktail. Première étape, Baldwin Barmacie, au 115 Laurier Ouest : ouvert depuis 10 ans, le lieu est devenu, presque malgré lui, l'une des références du cocktail de la ville.

Dans une grande salle à la déco très Brooklyn 90's, brique peintes en blanc, référence loft NYC, le bartender se presse aux quatre coins de la salle avec une tenue qui rappelle celle d'un pharmacien old school. Dans des verres sobres, des breuvages colorés semblent réjouir une clientèle trentenaire au look plutôt casual. Les bandes d'amis sont en terrasse, les amoureux en salle, le fumoir donne sur l'extérieur et c'est accoudé à un bar à rallonge qu'on goûtera un étonnant cocktail à base de basilic que Marc, aux manettes, nous aura décliné avec 3 alcools différents.

Baldwin Barmacie à Montréal : la qualité du cocktail comme leitmotiv

Le Baldwin Barmacie à Montreal

Baldwin Barmacie à Montréal : la qualité du cocktail comme leitmotiv

Le Baldwin Barmacie à Montreal

Baldwin Barmacie à Montréal : la qualité du cocktail comme leitmotiv

Le Baldwin Barmacie à Montreal

De bons drinks avant tout

Pas d'esbroufe, pas de show off :

"Si je rentre dans un bar et que le mec fait son super show en faisant mon cocktail, tout ce que je vois, c'est que c'est ce pour quoi je vais payer. À Montréal aujourd'hui, on paie beaucoup trop cher pour des concepts."

Les cocktails du Baldwin s'écoulent pour une dizaine de dollars et Marc veut concentrer sa carte sur la qualité. "Je n'aime pas avoir forcément plein d'ingrédients, je préfère quelque chose de plus resserré. S'il me manque quelque chose, je sais adapter une saveur".

En témoigne sa capacité, par exemple, à improviser un cocktail de qualité composé seulement à base de Mezcàl et de Ginger Beer : c'est dans le choix de ses produits que se joue ce genre de petits prodiges. Au bar, il s'amuse, réinterprétant dans le sens de sa clientèle ses mélanges habituels. Loin de la sacralisation de recettes miracles, au Baldwin, c'est un savoir-faire aiguisé qui fera toute la différence.

"Bar de Quartier"

"Je vois une grande différence entre les gens qui se considèrent comme barmans et ceux qui se voient comme des "mixologues"" lâche-t-il : Marc s'oppose à l'idée de vendre un drink à 20$ sous prétexte d'une mode qui ne l'intéresse pas. Là est peut être la clé du succès. Rien, sinon la tenue aux accents d'apothicaire – hommage à la grand mère pharmacienne du fondateur - n'est de l'ordre du superflu. Ni dans le verre, ni dans le lieu.

Baldwin Barmacie à Montréal : la qualité du cocktail comme leitmotiv

La grand-mère du fondateur du Baldwin Barmacie

"Les gens viennent là pour les cocktails, mais on est, et on a toujours voulu le rester, un vrai bar de quartier."

On en sort un peu jaloux : si tous les bars "du coin de la rue" sortaient des boissons comme celles-ci, le monde serait certainement bien plus beau.

Baldwin Barmacie
115 Laurier Ouest
Montréal

Derniers
articles
Bars

Les
pluslus

Lespluspartagés