Aurélien Wiik et Sergio Do Vale du collectif

Aurélien Wiik et Sergio Do Vale du collectif "Les Missionnaires" : Notre QG : L'Orphée !

By Juliette Hautemulle
14 Oct 2013

"Les Missionnaires" de la fête Aurélien Wiik et Sergio Do Vale étaient (bien évidemment) présents pour Le Tournoi des XVI Royaumes des Ambassadeurs. On en a profité pour leur demander ce qu'ils faisaient de leurs nuits... quand ils n'organisaient pas de soirées.

Aurélien Wiik et Sergio Do Vale du collectif "Les Missionnaires" organisent, depuis un an, des soirées sur le modèle de celles des Ambassadeurs. Leur idée ? "Prêcher la bonne parole sur la fête" en proposant tous les trois mois des soirées costumées dans des lieux nouveaux. En parlant de lieux, c'est quoi vos clubs préférés les garçons ?

La Villa Schweppes : Où vous trouve-t-on à 21 heures ?

Aurélien Wiik : Au Théâtre de la Madeleine où je joue une pièce qui s'intitule "Mensonges d'Etats".

Sergio Do Vale : Et moi dans la salle, j'y vais tous les soirs.

Et à 6 heures du matin ?

Aurélien : Chez moi, dans le 18ème.

Sergio : Chez lui !

Votre dernière nuit blanche ?

Sergio : Pour un tournage avant-hier. J'avais mon pick-up à 3h30 et, avec l'excitation, j'ai dû dormir une heure.

Aurélien : Ça fait longtemps que je n'en ai pas fait. Je m'arrange toujours pour dormir un peu. La dernière fois c'était au festival Burning Man l'année dernière. Je suis resté 9 jours (ndlr, le festival dure 7 jours) et j'ai fait 3 nuits blanches.

Pour séduire, plutôt cocktail ou plutôt danse ?

Aurélien : Danse, danse, danse !

Sergio : Les deux !

La pire phrase d'accroche pour séduire/technique de drague que vous ayez vue (ou vous-même pratiquée) ?

Sergio : "C'est quoi ton 06 ?". Tout le monde sait qu'on est passé au 07.

Aurélien : "Ah je te trouve trop beau et je te kiffe comme acteur. T'as joué dans quoi, déjà ?"

À quelle soirée auriez-vous adoré être invité ?

Aurélien : Le concert privé d'Elton John au Château de Versailles. J'ai tout fait pour me faire inviter, j'ai appelé tout le monde... en vain.

Sergio : Au concert de David Guetta... Non, je déconne !

C'est quoi votre QG ?

Sergio : Notre point G ?

Aurélien : Le Rosie parce que c'est en face de chez moi.

Les deux : Et l'Orphée aussi parce que les proprios sont géniaux.

Rive Gauche ou Rive Droite ?

Aurélien : Rive droite parce que j'ai perdu mon passeport et ne peux plus aller à gauche.

Sergio : Comme les couilles, je pends à gauche.

Aurélien : Dans ce cas, à droite plutôt, non ?

Sergio : Oui mais c'était pour le jeu de mot...

Votre Top 3 des lieux où faire la fête à Paris ? Et pourquoi ?

Aurélien : Je ne les dis jamais à personne ! Le Bus Palladium est une valeur sûre et j'ai découvert il y a peu de temps Le Titty Twister où je me suis beaucoup amusé. Je trouve les gens sont beaux et sympa. Il y a une super ambiance.

Sergio : On s'éclate partout à partir du moment où tu es avec tes potes. C'est d'ailleurs ce qu'il manque à Paris : des lieux où tu peux rentrer avec un grand groupe d'amis et c'est ce qu'on veut faire tous les deux.

Aurélien : C'est ça : retrouver des endroits où on paye une entrée pas chère avec une conso à 10 euros pour éviter que ça soit le physio qui décide que ça soit toujours les mêmes personnes qui rentrent. Ça donne de bien meilleures soirées...

Votre meilleur souvenir de fête ? Une anecdote ! Un cocktail sublime, un barman super drôle, un décor fou ?

Sergio : Le soir de mon dernier anniversaire quand ma mère a invité tous mes amis.

Aurélien : Pareil. D'ailleurs on a souvent organisé des fêtes en faisant semblant qu'il s'agissait d'un anniversaire parce que pour un anniversaire les gens choisissent toujours les personnes avec lesquelles ils viennent pour être sûrs qu'il n'y ait pas de soucis.

Sergio et Aurélien : Et big up aussi pour cette soirée des Ambassadeurs parce que c'est quand même monstrueux ce qu'ils ont organisé... Bravo !

Votre meilleur acolyte pour sortir ?

Aurélien : Sergio ! Et aussi mon ami Mathew Cape.

Sergio : Aurélien !

À quel DJ confieriez-vous vos nuits ?

Sergio : Cypress Hill, à l'ancienne. J'avais fait un concert privé avec eux à New York quand j'avais 19 ans et j'en garde un souvenir mémorable. Sinon un bon concert avec un live de -M- qui déchire sur scène. Ou encore Richie Hawtin et Dorion Fiszel.

Aurélien : Oui, Dorion Fiszel "The 0o Man". On peut lui confier n'importe quoi. Moi, mon DJ préféré c'est un mini jack. Quand quelqu'un a envie de passer un son, tout le monde y trouve son compte.

La chanson qui vous ferait vous lever de la banquette pour danser ?

Aurélien : "Blurred Lines" de Robin Thicke. Je l'ai entendu dans le monde entier et à chaque fois ça fonctionne.

Sergio : "Hotel California" d'Eagles. Old school encore...

Le morceau qui tourne en boucle dans vos oreilles en ce moment ?

Aurélien : Datarock. Dès que j'entends un de leurs titres, je ne peux plus m'arrêter de bouger.

Sergio : J'aime beaucoup la musique brésilienne et dirais donc Bebeto.

La Nuit...

Aurélien : La nuit ça serait bien qu'on nous laisse la faire, hashtag "Bertrand Delanoë", hashtag "Prochain maire de Paris", hashtag "Ça serait bien qu'on puisse s'amuser sur Paris".

Sergio : Il m'a mis la pression... La nuit tous les chats sont gris, on est tous les mêmes, on se fiche de la sexualité, des origines... C'est ça l'intérêt de la nuit : tout est possible et c'est un gros kif !

Propos recueillis par Juliette Hautemulle

Derniers
articles
Les Rencontres Villa Schweppes

Les
pluslus

Lespluspartagés