Après Le Péripate... Le Freegan Pony !

Après Le Péripate... Le Freegan Pony !

By Juliette Hautemulle
15 Oct 2015

Le fondateur du Pipi Caca puis du Péripate, Aladdin Charni, se mobilise contre le gaspillage alimentaire et monte un restaurant anti-gâchis mobile : Le Freegan Pony. Menu par des chefs étoilés, cadre démentiel et petits prix : voilà ce qui vous attend.

Un restaurant zéro gâchis

"Le gaspillage alimentaire se chiffrerait autour de 1,2 millions de tonnes chaque année en France, selon une étude Ademe de 2007". C'est sur ce constat qu'Aladdin Charni, le fondateur des lieux alternatifs Le Pipi Caca puis Le Péripate, a eu l'idée de monter - épaulé par l'association Pro Bono Publico - son propre restaurant freegan : "Le Freegan Poney" !

Qu'est ce que le freeganisme ? "Un mode de vie alternatif qui dénonce le gaspillage alimentaire et la pollution générée par les déchets". Comment ? En récupérant les aliments laissés pour compte, des produits dit "invendables" ou "moches". Mais aussi en pratiquant l'upcycling (la transformation des déchets), l'économie circulaire (une économie qui vise à découpler la création de valeur de la consommation de ressources naturelles), la permaculture (conception de systèmes agricoles inspirée de l'écologie naturelle et de la tradition)... Avec cet objectif : proposer tous les jours et sans condition un accès à une nourriture saine, variée et abordable.

Cuisine mobile à petit prix

Le restaurant Freegan Pony est mobile. Il séjourne par période dans les lieux qui l'accueillent. En octobre, par exemple, il prendra place dans le démentiel Péripate, à la jonction de Paris et d'Aubervilliers. Les 500 m² ont été métamorphosé en salon façon boudoir et accueille 80 couverts par service. Un service assuré tous les soirs du lundi au vendredi et le midi le week-end.

Côtés fourneaux, 4 chefs étoilés, assistés de bénévoles apprentis cuisiniers, viendront, tour à tour, imaginer un menu végétarien selon les aliments obtenus lors des donations et récupérations auprès des grossistes et distributeurs (marché de Rungis) chaque jour. Compter 2 euros seulement pour un plat et 6 euros pour un menu.

Un beau projet éco-responsable qui ne s'arrête pas là ! Effectivement, les fondateurs du Freegan Pony ont aussi prévu d'organiser un week-end vegan, des projections documentaires autour de sujets agricoles et alimentaires, des soirées-rencontres/ débats et trois ateliers culinaires sur le thème de la débrouille : "Création culinaire autour de produits récupérés", "Conservation alimentaire" et "Atelier de création culinaire pour les enfants". Un conseil, restez à l'affût de l'ouverture sur la page Facebook du Freegan Pony, il y a de grandes chances que ça se presse dès l'ouverture !

Derniers
articles
Restaurants

Les
pluslus

Lespluspartagés