Skip to content

Anahi : cocktails et viandes d’exception à l’honneur

Le restaurant chic et branché qui attirait des célébrités du monde entier a réouvert ses portes cette année, avec une carte d’inspiration latino-américaine, et un produit star : la viande.

Anahi a été un repaire des nuits branchées du monde de la mode dans les années 1990 et 2000. On pouvait y croiser, entre autre, Kate Moss, Alexander Mc Queen, ou Pierre Bergé. A sa tête, les deux soeurs Carmina et Pilar Lebrero. Puis la volonté d’intégrer le projet de la Jeune Rue – qui ne verra jamais le jour – lui sera fatal : le restaurant ferme ses portes en 2014.

Riccardo Giraudi, entrepreneur spécialisé dans les viandes d’exception et attaché au lieu décide alors de racheter l’affaire. Il revisite le décor à l’aide du duo d’architectes Humbert & Poyet : les faïences sont conservées, leurs fissures témoignant de leur histoire, mais le bar à cocktail, au comptoir de bois et cuir tressé, est lui totalement réinventé. Entre temps, Carmina, l’ancienne maîtresse des lieux, réintègre le lieu mythique.

Viandes rares et cocktails d’Amérique latine

Le nouveau propriétaire revisite aussi la carte : s’il garde la note latino-américaine emblématique de l’adresse (on y trouve quand même du poisson, dont un ceviche), il y intègre sa spécialité, et la viande rare et d’exception devient la signature du lieu. On peut ainsi y déguster des empanadas de boeuf Angus, des tacos de persillé Angus, mais aussi des découpes de viandes cuites à la braise selon la recette argentine, avec notamment la Picaña (une aiguillette émincée de 200g), Bife de Lomo (un filet mignon de 200g ou 300g au choix), ou encore Bife Ancho (un coeur d’entrecôte de 300g).

Plats et Cocktails - Anahi

Plats et Cocktails – Anahi

Plats et Cocktails - Anahi - photo 10

Plats et Cocktails – Anahi – photo 10

Plats et Cocktails - Anahi - photo 2

Plats et Cocktails – Anahi – photo 2

Plats et Cocktails - Anahi - photo 3

Plats et Cocktails – Anahi – photo 3

Plats et Cocktails - Anahi - photo 4

Plats et Cocktails – Anahi – photo 4

Plats et Cocktails - Anahi - photo 5

Plats et Cocktails – Anahi – photo 5

Plats et Cocktails - Anahi - photo 6

Plats et Cocktails – Anahi – photo 6

Plats et Cocktails - Anahi - photo 7

Plats et Cocktails – Anahi – photo 7

Plats et Cocktails - Anahi - photo 8

Plats et Cocktails – Anahi – photo 8

Plats et Cocktails - Anahi - photo 9

Plats et Cocktails – Anahi – photo 9

Chez Anahi, la caractérisation de la viande se fera plutôt par le mode d’alimentation que par l’origine : on choisira ainsi, selon les goûts, un boeuf nourri au grain pendant 270 jours, pendant 120 jours, ou encore nourri à l’herbe. Évidemment, l’exception a un prix, et il faudra compter entre 27 et 59 euros pour pouvoir goûter à cette viande rare.

Côté cocktails, la carte met à l’honneur l’Amérique Latine, avec des signatures revisitant les classiques, et à choisir selon la destination. Direction le Mexique avec la Margarita à la tequila, cointreau et jus de citron vert ; Cuba avec le Ginger Mojito au rhum blanc, sucre de canne, citron vert, eau gazeuse et ginger beer, ou encore le Brésil avec la Caipirinha.

Anahi
49 rue Volta, 75003 Paris
Ouvert tous les soirs de 19h à 23h30
Site internet