OWguItnIEno

A Winter in Stockholm dissèque les nuits électroniques suédoises

By Tawfik Akachar
20 Oct 2017

On doit la naissance de cette série à The Dare Night, association française qui organise des événements à Bordeaux, Lyon et Grenoble.

Documenter l'évolution de la musique électronique en Europe - et des nuits qui la font vivre - voilà l'objectif de The Dare Night. Cet organisme français qui, via ses différentes plateformes et événements en France (Bordeaux, Grenoble, Lyon), s'efforce d'éduquer le grand public à un mouvement parfois mal perçu.

A Winter In Stockholm est le premier épisode de sa série documentaire. Il met en scène les différents acteurs de la nuit et de l'événementiel suédois dans un Stockholm marqué par des années de politique sévère vis-à-vis du mouvement "rave", malgré un urbanisme des plus exemplaires du Vieux Continent. Le pays a en effet été marqué par des années de législation conservatrice, et dans les années 90, une "rave commission" a même été mise en place par le gouvernement, afin de tenter d'éradiquer ces rassemblements illégaux.

Le film d'une trentaine de minutes nous plonge donc dans le quotidien de certains des acteurs de l'industrie locale. Mettant en parallèle les deux époques, il dresse un portrait froid d'une population pourtant désireuse de voir grandir un mouvement aujourd'hui mondialisé.

Au coeur du mouvement, des personnages hauts en couleurs, d'autres plus réservés, qui forment tous une scène underground très fournie.

Les amateurs d'anecdotes historiques relèveront quelques-uns des secrets d'organisation de quelques-unes des raves les plus mémorables. D'autant plus qu'ils nous sont ici contés par ceux qui les ont vécus et exécutés. Un deuxième volet est prévu, et, spoiler alert, il reviendra sur le mouvement électronique de Lisbonne.

Derniers
articles
Vidéos

Les
pluslus

Lespluspartagés