À New York, il est illégal... de danser dans les bars !

À New York, il est illégal... de danser dans les bars !

By Juliette Hautemulle
03 Nov 2017

Oui, ceci n'est pas une plaisanterie : depuis 91 ans, à cause de la loi des cabarets encore en vigueur, les New-Yorkais ne peuvent légalement pas danser dans la quasi majorité des bars et clubs de leur ville. Heureusement, tout ceci pourrait bientôt changer...

Aussi étonnant que cela puisse paraître, il est aujourd'hui légalement interdit de danser dans la quasi-totalité des bars et clubs de New York. La raison : en 1926, a été créée une loi municipale baptisée "loi des cabarets" et imposant aux propriétaires de lieux fermés de détenir une licence spéciale pour permettre à leurs clients de danser. Au risque de s'exposer à une amende.

Quasi impossible à obtenir (les mesures de sécurité exigées sont, paraît-il, hors de portée des petits commerçants, notamment), ladite licence est, aujourd'hui, détenue par moins de 100 des plus de 22 000 bars, restaurants et club de la ville qui "ne dort jamais", soit disant.

Une loi archaïque et potentiellement dangereuse

Heureusement – il était temps ! – le conseiller municipal de la ville de New York, Rafael Espinal, a présenté en septembre dernier un projet de loi visant à abroger cette loi qui, selon tous ses détracteurs, viole le premier amendement de la Constitution américaine garantissant la liberté d'expression. D'autant plus que, bien que mis en place officiellement pour limiter la consommation illégale d'alcool lors de son adoption, ce texte a depuis longtemps un rôle de censure inavoué.

En effet, des historiens estiment que ce dernier a été utilisé jusqu'aux années 50 pour pouvoir fermer les bars de jazz du quartier de Harlem puis ceux de la communauté LGBT dans les années 70 et 80. Plus tard, cette licence a aussi facilité les raids de police dans les clubs, poussant les promoteurs de rave à organiser leurs événements dans des établissements non réglementés.

Cette archaïque mais aussi potentiellement dangereuse finira-t-elle par disparaître pour de bon ? Après 91 années d'illégalités, les New-Yorkais pourront-ils alors avoir légalement le droit de danser en club ? Réponse mardi prochain lors du vote !

Derniers
articles
Unexpected

Les
pluslus

Lespluspartagés