À cause du streaming, les morceaux sont plus courts

À cause du streaming, les morceaux sont plus courts

By Juliette Hautemulle
30 Jan 2019

Le journaliste Dan Kopf dans Quartz a fait un constat : la durée moyenne des "tubes" a diminué de 20 secondes entre 2013 et 2018. La raison ? L'explosion du streaming. On vous explique.

C'est un certain Dan Kopf, journaliste chez Quartz, qui a fait cet étonnant constat : ce dernier a remarqué qu'entre 2013 à 2018, la durée moyenne des morceaux présents dans Billboard Hot 100 - des "tubes", donc - est passée de 3 minutes 50 à 3 minutes 30. Soit 20 secondes de moins en 5 ans à peine. Mieux (ou pire ?) encore : depuis 2015, le pourcentage de titres à succès de moins de 2 minutes 30 est passé de 1% à plus de 6%.

Pour appuyer ses propos, le journaliste a notamment pris pour exemple Drake. Les tracks du rappeur sur l'album Scorpion sorti en 2018 sont 11% plus courtes que sur Views sorti en 2016. Paradoxalement, c'est le dernier de ces opus sorti qui est le plus long.

Des rémunérations à l'écoute et non à la durée

Alors, pourquoi les chansons raccourcissent et les albums, eux, sont de plus en plus longs ? L'explication : le streaming. En effet, les plateformes de streaming fonctionnent de telle manière que les artistes sont rémunérés à l'écoute et non à la durée de l'écoute. Ainsi, il n'est pas forcément avantageux pour eux/elles (financièrement, on entend) de proposer des titres longs mais, au contraire, d'étoffer au maximum leur répertoire.

Oui mais et l'art dans tout ça ? Le streaming représente aujourd'hui 75% des revenus de l'industrie musicale. Une part non négligeable qui, de toute évidence, a fait plier les musiciens...

Derniers
articles
Musique

Les
pluslus

Lespluspartagés