1974-2014 : 40 ans de rap féminin

By Mathilda Meerschart
08 Mar 2014

1974-2014 : 40 ans de rap féminin @

1974-2014 : 40 ans de rap féminin

Salt-N-Pepa Performs à l'anniversaire de Justin Timberlake

1974-2014 : 40 ans de rap féminin @Abaca, J.Davisson

1974-2014 : 40 ans de rap féminin

Missy Elliott

1974-2014 : 40 ans de rap féminin @

1974-2014 : 40 ans de rap féminin

Azealia Banks au Coachella

1974-2014 : 40 ans de rap féminin @

1974-2014 : 40 ans de rap féminin

Iggy Azalea

Dans le cadre de la journée de la femme, nous nous sommes intéressés au phénomène du Rap Féminin. Quelles en sont les actrices majeures ? Sur qui faudra-t-il parier dans l'avenir ?

Cela fait un moment que la scène hip-hop féminine est présente dans la musique. Cependant ces dernières années, elle ne l'a jamais été autant : avec des artistes telles qu' Azealia Banks, Iggy Azalea, Kreayshawn, Angel Haze, Lil Debbie, la scène rap a pris un nouveau tournant et continue dans cette direction avec des choix artistiques, des codes, une esthétique et des thèmes différents. Les femmes d'aujourd'hui n'ont plus peur et s'assument ! Elles parlent de sexe, de drogue, de racisme, de la difficulté de réussir, de violence, de "fric" aussi salement que leurs homologues masculins. Le "rap féminin" a pris son essor à peu près en même temps que le "rap masculin" c'est-à-dire, aux alentours des années 1970.

C'est en Amérique que la chanteuse Millie Jackson en 1974, posa les bases de ce qui allait devenir le mouvement rap féminin avec son album Caught Up.



Mais, c'est en 1978/79, que le premier morceau de rap féminin sortira. Celui-ci, sera produit par les soeurs Paulette et Sweet Tee et aura pour titre Vicious Rap.
Faisons un saut dans le futur, et rejoignons, les deux groupes de femmes connues de cette période comme étant les figures du rap féminin soit : Us Girl composé, de Sha Rock, Debbie Dee et Lisa Lee et le groupe, Sequence. Cela se passe au milieu des années 80. Par la suite, un groupe qui a marqué les esprits et qui, a été l'un des premiers groupes à beaucoup faire parler de lui : Super Nature reconverti plus tard en Salt-N-Pepa avec leur premier album Cool & Vicious en 1986.



En 1989, le rap féminin connaîtra sa véritable pionnière qu'est Dana Owen aka Queen Latifah avec son album publié sur le label Tommy Boy Records All Hail The Queens. Cet album remportera un engouement rare pour un disque de hip hop féminin avec un hymne féministe qui marquera à la fois le hip hop mais aussi les esprits le sublime, Ladies First en featuring avec la rappeuse Monie Love.



Si l'on creuse et continue plus loin dans l'histoire du rap féminin, d'autres noms en ressortiront tels que la très connue MC Lyte, YoYo, Da Brat, la protégée de Notorious Big Lil Kim, Foxy Brown... Mais, cela serait trop long à expliquer. Ce qui nous intéresse réellement, commence dans la deuxième moitié des années 1990 avec trois grands noms qui sont : Eve, Missy Elliott , et Lauren Hill.

Véritables sources d'inspiration pour les rappeuses actuelles, ces artistes (car c'est ce qu'elles sont véritablement), seront celles qui rendront le rap féminin commercial et reconnu à l'international. Eve fera l'unanimité avec son premier album Let There Be Eve...Ruff Rudera First Lady, Missy Elliott étonnera le monde avec un premier CD produit par le alors inconnu Timbaland Sugar Daddy Fly, et la membre du groupe connu des Fugees anciennement appelée L-Boogie se fera connaître grâce à un CD mélangeant soul, R&B et Hip-Hop The Miseducation Of Lauryn Hill.



Un peu plus tard, une grande figure viendra imposer sa pâte dans le paysage musical féminin. Elle est la protégée de Missy Elliott et Timbaland, vous l'avez reconnu il s'agit bien de la très regrettée Aaliyah. Elle vendra plus de 8 millions de disques aux Etats-Unis, et plus de 32 millions à l'international. On ne saurait imaginé ce qu'il en aurait été si elle n'était pas morte dans ce terrible accident d'avion le 25 août 2001.


Et Aujourd'hui ?

A l'heure actuelle, le rap féminin a un peu perdu de sa notoriété. Les figures de ce genre musical ont toutes sombré malheureusement dans la drogue, l'alcool, les ennuis judiciaires, la chirurgie esthétique abusive (SALUT LIL KIM)... Cependant, quelques noms sortent du lot avec, l'arrivée de cette nouvelle scène trash et pour la plupart Queer. Un rap où les femmes se lâchent, insultent la société, insulte les hommes, et crient haut et fort que OUI "elles aiment le sexe et le fric"... Voici donc, les quelques groupes ou rappeuses sur lesquels on pourrait facilement parier cent billets sur leur réussite à venir (même si celle-ci a déjà bien commencé)...


La magnifique et pulpeuse Australienne Iggy Azalea :

Cette rappeuse et mannequin signée sur le label Grand Hustle Records, s'est fait connaître grâce à des titres comme "My Pu$$y" ou "My World". Elle tient ses inspirations de pionniers du rap tels que Tupac Shakur, Missy Elliott ou encore Lil Kim mais aussi de grandes figures de la pop culture comme Gwen Stefani ou Lady Gaga.
Elle a collaboré avec les "grands producteurs du moment" Steve Aoki et Diplo.

Son dernier son Fancy , en featuring avec l'étrange mais néanmoins talentueuse Charli XCX est un condensé de kitsch et de phrasés hip hop de qualité !


La râleuse auteure/ compositrice/ interprète Azealia Banks :

Née à New-York, elle n'a pas réellement le profil habituel de la "rappeuse", elle fait des études de musicologie et d'art à la LaGuardia High School of Music & Art and Performing Arts.

Sa musique est efficace avec, un mélange entre un flow Hip Hop impressionnant, et des sons très house à la limite du Sea Punk.
On lui en veut de ne pas tenir sa langue sur les réseaux sociaux ce qui vaudra à ses fans, de passer à côté du son (qui devait sûrement être mortel) que lui ont produit les frères du duo Disclosure.


La sexuelle Brooke Candy :

Brooke Candy, c'est la rappeuse trash et queer par excellence. L'Américaine grande amie, d'une autre chanteuse que l'on apprécie Grimes mériterait d'être une personnalité interdite aux moins de 18 ans (mais ici on aime !). Cela s'explique sûrement par le fait que son père est le dirigeant du magazine pornographique Hustler.


Les colorées Kreayshawn et Lil'Debbie :

Ces deux rappeuses se ressemblent tellement qu'on pourrait croire que ce sont des jumelles... La première est aussi réalisatrice de clips, et s'est fait connaître en 2011 avec le titre connu "Gucci" qu'elle fit en collaboration avec Lil'Debbie. Elle est aussi une adepte des mixtapes et c'est d'ailleurs comme ça qu'elle fût repérée en 2010 avec "Kittys x Choppas". La deuxième, est aussi modèle et créatrice de mode et est produite par le rappeur de Houston Riff Raff...


Celle qui se bat : Angel Haze

La protégée des labels Universal Republic et Island Records, a commencé sa carrière difficilement. Sa mère étant membre de la secte "Greater Apostolic Faith Church", la petite Angel a eu du mal à s'épanouir : elle quittera le foyer familial et s'installera à New-York où, elle essayera de vivre de son rap et pourra, assumer pleinement son homosexualité. C'est en 2012 qu'elle se fait connaître en sortant son EP Reservation gratuitement en ligne. S'en suivra, une véritable ascension !


La femme en groupe et en couple : Yo-Landi Vi$$er

Membre du groupe sud-africain qu'elle a avec son mari Watkin Tudor Jones (aka Ninja) Die Antwoord, Yo-Landi Vi$$er c'est fait connaître en 2001 avec, un projet pour MaxNormal et en 2003 avec The Constructus Corporation deux groupes, qu'elle formait aussi avec son mari. Leur particularité, se retrouve dans des clips sales, trash, à la limite de l'effrayant. Leurs phrasés sont aussi rapides qu'une personne parlant sous substances illicites... (mais peut-être que c'est le cas ?)


Pour finir, c'est à la scène très très underground vers laquelle, il faudrait se tourner. La scène anglaise et américaine, regorgent de talents plus impressionnants les uns que les autres... On citera notamment des rappeuses comme : Lady Leshurr et toutes sa clique anglaise composée de Mz Bratt, Amplify Dot, Lioness, Baby Blues, RoxXxan... ou encore des Américaines telles que V Nasty, Nina Macc, Paloma Ford... Affaire à suivre !!


Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés