"Welcome To My Life" : Le documentaire non violent de Chris Brown

By Mathilde Charpentier
18 Avr 2016

Comment passe-t-on du statut de superstar à celui d'ennemi public numéro 1 ? Pour la première fois, Chris Brown se livre sur sa descente aux enfers commencée il y a sept ans maintenant.

On voit déjà les langues se délier, certains crieront au scandale quand d'autres tenteront tant bien que mal de comprendre, le personnage Chris Brown. Aussi, accorder un telle importante à un homme aussi violent que lui, ne serait-ce pas là une façon de minimiser ses actes ? Probablement, mais il est intéressant de savoir comment le chanteur est passé de star adorée et adulée du grand public à celui de l'homme le plus détesté d'Amérique (et d'ailleurs). Lâché par ses fans et par la profession, Chris Brown se confesse sur cette nuit du 8 février 2009, cette nuit qui a changé sa vie.

Depuis sept ans, les paillettes ne brillent plus pour Chris Brown. Alors qu'il se rendait à la cérémonie des Grammy Awards en compagnie de sa petite amie de l'époque Rihanna, une violente dispute éclate entre les deux artistes, poussant le chanteur américain à littéralement tabasser sa compagne dont les photos de son visage tuméfié feront, à ses dépens, le tour du web. Pour information, Chris Brown écopera (seulement) de 180 jours de travaux d'inté­rêt géné­ral.

"J'avais l'impression d'être un putain de monstre"

"Welcome To My Life" est un documentaire réalisé par Andrew Sandler et comme l'on pouvait s'y attendre le pathos est de mise. Dans un court extrait de trois minutes, nous avons droit, sans surprise, à une musique instrumentale lourde et pesante, à des plans rapprochés du visage de l'artiste ainsi qu'à des moments "flashbacks" de son époque à succès.

Tout d'abord, la vidéo commence par l'encensement de Brown par ses mentors dans le métier que sont Usher, Jamie Fox, Dj Khaled ou encore J-Lo. Puis, le documentaire bascule sur Rihanna et c'est au tour de Chris Brown d'exprimer son ressenti : "J'avais l'impression d'être un putain de monstre. Je pensais au suicide" avant d'avouer qu'il "ne dormai[t] plus et ne mangeai[t] plus." Dans le même temps, l'interprète de "Back to Sleep" admet son statut de superstar déchu post-drame : "Je suis passé de numéro 1 en passe de devenir le chouchou de l'Amérique à celui d'ennemi public numéro 1". Également, la mère de l'artiste revient sur ce douloureux épisode en admettant qu'elle se voyait "perdre [son] fils".

Pour l'heure, il n'y a aucune date de sortie prévue pour "Welcome To My Life" mais quand on sait qu'il y a seulement quelques jours, Peter Berg a émis le souhait de réaliser un documentaire sur la vie de Rihanna, on trouve la concordance des évènements plutôt osée, voire cocasse. Quoi qu'il en soit, on espère juste que les deux amants ne régleront pas leurs comptes par médias interposés...

Derniers
articles
Musique

Les
pluslus

Lespluspartagés