New

"Motor System" : Le bijou brutaliste de Lee Gamble

By Mathias Deshours
16 Oct 2014

"KOCH", le dernier album est une merveille de jeux spatiaux en techno. Et son clip pour "Motor System" fait honneur à la même idée.

La discographie de Lee Gamble est un collier de perles. Ainsi lorsqu'il a fallu donner une suite à Dutch Tvashar Plumes et Diversions 1994-1996, le londonien a adressé à Pan - maison berlinoise tenue par Bill Kouligas – KOCH, album comblé de présences physiques en lévitation permanente, se modelant et remodelant dans l'air. Fait de techno et d'ambiance, KOCH dresse des espaces désertiques et allonge des monuments percutés, abandonnés mais jamais dénués de vie. Gamble est joueur, il sculpte les espaces, fait du silence une matière à part entière et impose un charme dans la techno des géomètres. En somme, un Tetris en techno dont l'envoutement tant l'ambition dégorge dans le clip de Motor System, vidéo comprenant ce même défi lancé au visage de la gravité.

On retrouve donc, évidemment, un clip de designer, ici Dave Gaskarth, qui ne produit pas tant un accompagnement qu'une réponse visuelle, une illustration soulignant un des propos d'un album aux mille propos. Dont celui de l'anxiété et la sérénité des machines.

Si l'on demande à Gamble, lui l'explique ainsi :

"La vidéo est batie partiellement sur des idées liées à l'architecture brutaliste, géométrique – Dave et moi sommes mais depuis de nombreuses années, et je pense que lorsque Dave a entendu Motor Dystel il a immédiatement pensé à cet angle ci. Nous avons grandi à Birmingham. Birmingham à une identité visuelle précise. Ses structures sont anguleuses".

Un ballet d'ergonomie et valse (de la) mécanique sans avoir à plonger les mains dans le cambouis.

Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés