"Kotos" : Mala revient du Pérou avec des flûtes dans sa bass music

By Charles Crost
20 Avr 2016

L'un des fondateur de la musique dubstep anglaise envoie son art dans le futur en travaillant avec des flûtistes de pan à Lima pour "Kotos".

Si vous ne connaissez du dubstep que sa version américaine complètement gonflée aux hormones, il faudrait peut-être aller jeter une oreille aux productions superbes des fondateurs du genre à Londres au coeur des années 2000. Culte, référence absolue, ce méga mix de Loefah et Mala avec Sgt Pokes pourrait vous servir de bon point de départ.

Ainsi donc, vous comprendrez certainement pourquoi la sortie de "Kotos", nouveau single de Mala fraîchement libéré, est cruciale : plus que quiconque, il a la capacité d'envoyer un registre qu'il a contribué à former vers les prochaines étapes de son évolution.

C'est déjà plus ou moins ce qu'il avait fait, avec un premier album lié à Cuba proposé en 2012, s'éloignant des basslines typiques pour "ré-axer le dubstep vers la réalité des soundsystems". Aujourd'hui, avec ce qui s'annonce être le premier extrait de son nouvel album, il passe à la vitesse supérieure.

En effet, il incorpore dans "Kotos" des flûtes de pan, enregistrées auprès de l'Asociacion Juvenil Puno, un ensemble de musicien de Lima. Surtout, il les mêle à un beat qui fait le pont entre l'Angleterre de sa jeunesse et celle d'aujourd'hui, avec des textures qui rappellent volontiers le footwork. Mirrors sortia le 10 juin : on a hâte.

Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés