wUuHMHs-Vko

"Hwyl/Howl" : Sébastien Forrester est le maître français de l'électro épique

By Charles Crost
21 Fév 2017

Anciennement connu sous le blase Holy Strays, Sébastien Forrester explore désormais un horizon dangereux entre bandes-sons et musique électronique. On découvre le clip de "Hwyl/Howl".

Le retour en force - à défaut d'un retour en grâce - de Jean-Michel Jarre a laissé planer une certaine confusion dans les sphères médiatiques. Est-il l'un des pères de la musique électronique actuelle ? Loin des mouvements répétées et des diktats mécaniques qui ont nourri la techno, le Lyonnais utilisait les synthétiseurs et autres machines électroniques en totale maîtrise, à fin de compositions fluides et épiques.

Quel rapport, direz-vous sûrement, entre l'icône de la harpe laser et le jeune producteur parisien Sébastien Forrester dont nous vous livrons, aujourd'hui, le nouveau clip en exclusivité totale ? Le second est, volontairement ou non, dans la filiation du premier. Plus occupé à courber la machine à sa volonté de compositeur qu'à s'assouplir face à ses exigences, ce dernier développe une musique à mi-chemin entre abstraction "post-club" et musique de films épiques de premier ordre.

Avec ce combo mi-Game of Thrones, mi-avant-garde électronique, l'artiste qui se faisait auparavant appeler Holy Strays, trace un sillon étrange, presque inédit, dans le paysage codifié de la musique d'aujourd'hui, française comme mondiale.

La vidéo qui accompagne l'étonnant "Hwyl/Howl" ne pourra que vous en convaincre. Un tambourineur en transe, l'évocation de textures de jeu vidéo, ce qu'il faut de glitch et d'effets abusés : il prouve là encore que faire cavalier seul n'est pas un problème pour lui. On note d'ailleurs une évolution similaire à celle de Milan, dans lequel il officie en tant que batteur : plus le temps passe plus la proposition clive... et gagne en pertinence.

Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés