New

SpNvf43V_Nk

"Dearly Beloved" : le retour douloureux de Kiesza

By Charles Crost
10 Jan 2017

Alors qu'elle réssucitait une dance jouisseuse avec Hideway et consorts en 2014, la Canadienne Hideway se livre à un retour plutôt douloureux avec "Dearly Beloved".

Le cas Kiesza avait tout pour qu'on y place une part non négligeable de nos billes en matière de pop culture. En effet, la jeune Canadienne avait débarqué en plein mois d'avril avec la tonitruante bassline de "Hideaway" et son clip en plan-séquence chorégraphié. De quoi faire danser le monde ou, à défaut, l'Europe en réveillant le fantôme de la dance 90's et son exubérance très pure.

Numéro un en Angleterre en pleine Disclosure-mania, scorant de l'Italie aux Pays Bas, en passant par la Russie, le morceau ouvrait un boulevard à la jeune femme pour imposer son nom à la pop. Si "Giant In My Heart" confirmait son goût des pieds qui retournent les dancefloors, ni ce single ni le suivant ("No Ennemiesz") ne goûtaient pourtant au même succès que le hit fondateur.

De quoi la convaincre de passer à autre chose ? Voilà qui pourrait expliquer le revirement étrange vers le funk et des constructions pop moins exaltante dans le single fraîchement sorti : "Dearly Beloved". Bien moins efficace, bien plus américain dans son propos, le morceau peine à réveiller les masses en ne plafonnant, après quelques jours, "que" à 184 000 vues. Une broutille face aux 66 000 000 de "Hideaway".

On ne peut pas dire que la vidéo puisse sauver le vaisseau : se tortillant seule avec une guitare, Kiesza a du mal à impressionner l'auditeur, ce qui avait pourtant permis à l'époque de convaincre un public plus large qu'attendu. Bref, oublions ce nouveau track aussi vite qu'il est arrivé et espérons que la suite sera de meilleure facture.

Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés