New

"Cambiare" : le label Opal Tapes fait rentrer la techno dans le futur

By Charles Crost
28 Mai 2014

Le label Opal Tapes était déjà connu pour gravir les sommets ardus de l'avant-garde dans la techno. Leur compilation "Cambiare" est un véritable manifeste de la musique du futur.
Un jour, bien plus prochain qu'on ne le pense, les masses se rendront compte que la techno, celle là même qui faisait danser les Raves Party il y a vingt ans, est en train de prendre deux grandes directions différentes. La première se consacre au dancefloor, réinventant ses mêmes recettes depuis longtemps, portée par des DJs érudits.

Une seconde tend à se développer comme le remplaçant moderne de la musique psychédélique. Dans l'héritage de la musique industrielle, mais sur des fondations proprement technos, les bruyants activistes du label anglais Opal Tapes sont entrain d'inventer une musique cérébrale, psycho-active et répétitive qui ressemble fort à un prototype de la musique ("intello", naturellement) de demain.

Hier, le label a mis en ligne sur son bandcamp la fascinante compilation "Cambiare". Le mot italien se traduit pas "Changer" en français, et ce n'est pas un hasard. En 14 morceaux, l'auditeur lambda voit sa compréhension de la techno bouleversée. Où est la danse ? Pourtant, s'il s'accroche plus de deux minutes, il sentira l'effet ultra hypnotique de ces morceaux. Plus besoin de beats, les textures suffisent.

Héritées de la musique industrielle, de la musique synthétique, mais aussi de la noise la plus dure, les tracks que propose cette compilation ne plairont pas à vos petites soeurs. Tout ceci, pourtant, répond idéalement aux créations de musiciens comme ceux du label parisien Unknown Precept, bien qu'ici, un pas soit véritablement franchi. Musicalement, quelque chose est en train de se passer, aux quatre coins de l'Europe, voire du monde, et cela réjouira pour sûr toute une gamme d'auditeurs.

Troisième compilation digitale de ce label cassette, "Cambiare" pourrait être ce moment de basculement, de prise de conscience du public ("indie"). Mais, comme pour savourer toute musique annoncée futuriste, ou du moins exotique, il faudra prendre votre temps pour rentrer totalement dans cette compilation.

On n'a volontairement cité aucun nom, vous les découvrirez en écoutant. La compilation résonne comme un longue transmission, cohérente mais pas uniforme, qui rendra fou de joie l'auditeur qui l'aura compris.

Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés