"Blackstar", le dernier virage de David Bowie

By Anne-Lyse Renaut
06 Jan 2016

David Bowie a annoncé cet album comme "le plus étrange" de tous ceux qu'il a produit. Comme un cadeau, le chanteur britannique sort ce nouvel album intitulé "Blackstar"... le jour de son 69ème anniversaire.

L'album du renouveau

Tout d'abord, il y a eu "Blackstar". Un long single de 10 minutes, sorti en novembre dernier, pendant lequel celui que l'on surnomme le "Thin White Duke" nous emmène au coeur d'un univers ténébreux, modelé à sa façon. Épouvantails, danseurs possédés... Un brin effrayant, le chanteur britannique rassure grâce à la mélodie et la présence indéniable du saxophone et d'airs jazzy.

Le 17 décembre dernier, David Bowie sort le second titre de son album, "Lazarus". Dans la même veine que le premier, ce titre est en fait le seul qui sera repris dans la pièce du même nom écrite par Bowie et Enda Walsh. Elle est présentée à New-York depuis décembre dernier, et connaît (forcément) un grand succès.

Quant à l'intégralité de ce 25ème album, pour l'apprécier, il suffit de se laisser porter par la voix emblématique du chanteur anglais, mais aussi, par les mélodies entraînantes du saxophone de "Tis a Pity She Was a Whore", ou encore, par la rythmique puissante de la guitare dans "Sue (Or In a Season of Crime)".

Un album qui ne déçoit pas, bien au contraire. Entremêlant le rock et le free jazz, Bowie crée des mélodies encore plus osbcures que celles jouées par son célèbre alter-égo (plus glam) des années 70 : Ziggy Stardust. En 2016, le chanteur nous présenterait-il un David Bowie plus sombre, voire plus libre ?

Enregistré au Magic Shop à New York, ce nouvel album est composé de 7 titres d'une durée totale de 45 minutes. La créativité musicale de Bowie aurait-elle des limites ? Ce dernier album nous indique exactement tout l'inverse...

Derniers
articles
Musique

Les
pluslus

Lespluspartagés