Newsletter
National Anthem de Lana Del Rey
© Youtube

Track de la semaine : National Anthem de Lana Del Rey

Publié le 29/06/2012 à 10:55

Lana Del Rey est une artiste sur lequel il est difficile d'avoir une opinion. Personnage proche de la créature, ses chansons sont néanmoins des petits bijoux de production, mélangeant le meilleur du rap, de la pop, tout en étant capable de monter une armée de violons donnant un supplément d'âme à une interprète qui sem

Lana Del Rey est une artiste sur lequel il est difficile d'avoir une opinion. Personnage proche de la créature, ses chansons sont néanmoins des petits bijoux de production, mélangeant le meilleur du rap, de la pop, tout en étant capable de monter une armée de violons donnant un supplément d'âme à une interprète qui semble pourtant parfois montée de toutes pièces.


Cela peut sembler étrange, cette nostalgie des années que l'on n'a pas connues. Comme si on maitrisait les codes d'un passé quelque part enfoui en nous, une vie antérieure qui expliquerait le sentiment d'être né à la mauvais époque. C'est peut-être ce que ressent Lana Del Rey, qui joue avec un répertoire qui semblerait à première vue lui être inconnu. Pourtant, dans National Anthem, elle se promène dans l'univers coloré et doux comme des nuits de velours des années 60, où la vidéo a un grain que les hipsters reproduisent en ce moment à l'infini, espérant que cela les sortira de leur quotidien morose (coucou les hipsters et gros bisou).

National Anthem est une chanson superbe, sublimée par un clip proche du court-métrage, où la jeune femme joue le rôle de la femme et de l'amante, rassemblant en une seule personne Marylin Monroe et Jackie Kennedy. A ses côtés dans le rôle de JFK, le rappeur sur lequel le monde du rap met beaucoup d'espoir, A$AP Rocky. Une réalisation magnifique pour cet 'hymne national', parfois un peu clichée, mais sur laquelle la mélodie lyrique s'imprime parfaitement. Oh puis arrêtons peut-être d'être exigeant et de prôner des réalisations musicales ennuyeuses que personne n'écoute. C'est joli, frais et beau comme une journée d'été quand on a dix-sept ans. Arrêtons d'en demander plus, non ?

Marine Normand

En savoir plus :
Événements, Vidéos, Track de la semaine
sur le même sujet