Newsletter
Le Baby Club à Marseille - Photo 1
Le Baby Club à Marseille - Photo 1
© Valentin Chalandon
Le Baby Club à Marseille - Photo 2
Le Baby Club à Marseille - Photo 2
© Valentin Chalandon
Le Baby Club à Marseille - Photo 3
Le Baby Club à Marseille - Photo 3
© Valentin Chalandon
Le Baby Club à Marseille - Photo 4
Le Baby Club à Marseille - Photo 4
© Valentin Chalandon
Le Baby Club à Marseille - Photo 1
Le Baby Club à Marseille - Photo 1
© Valentin Chalandon
Le Baby Club à Marseille - Photo 2
Le Baby Club à Marseille - Photo 2
© Valentin Chalandon
Le Baby Club à Marseille - Photo 3
Le Baby Club à Marseille - Photo 3
© Valentin Chalandon
Le Baby Club à Marseille - Photo 4
Le Baby Club à Marseille - Photo 4
© Valentin Chalandon
1 / 4
Le Baby Club à Marseille : 5 ans de fêtes house et techno
Le Baby Club à Marseille - Photo 1
Le Baby Club à Marseille - Photo 1
Le Baby Club à Marseille - Photo 1
© Valentin Chalandon
4

Le Baby Club à Marseille : 5 ans de fêtes house et techno

Publié le 22/12/2015 à 11:30

À l'occasion des 5 ans de son club, le directeur artistique du Baby Club à Marseille, Gabriel Audrin, nous en dit plus sur son lieu et sur ce qu'il compte encore y faire de bien.

On vous avait déjà parlé des plus belles terrasses de Marseille, ou encore du club La Dame Noir. Ce club n'est pourtant pas loin d'être le seul dans la Cité Phocéenne ! La preuve : depuis 5 ans existe Le Baby Club. D'une capacité de 300 personnes et situé en plein centre ville de Marseille, entre La Plaine et le Cours Julien, ce Baby Club propose des soirées house ou techno du mercredi soir au samedi soir. Les mercredis, les membres du collectif La Kollektiv invitent des artistes locaux à venir jouer, tandis que les jeudis, ce sont des bandes locales comme DRMC Soundsystem, Warehouse, La Nuit Magazine, Eveil Sonore, WeArt, ou encore Métaphore Collectif qui se chargent de la programmation. Les gros guests français et étrangers sont de passage le week-end aux côtés des résidents.

En novembre dernier, Le Baby Club a donc fêté ses 5 années d'existence. 5 années durant lesquelles se sont succédés des noms comme The Hacker, Lucy, Konstantin Sibold, Kenny Larkin, Octave One, DJ Deep, Roman Poncet, Radio Slave, Arapu, Ark, Stacey Pullen, San Proper, ou encore DJ Rolando... 5 années dont nous parle le directeur artistique des lieux : Gabriel Audrin.

Le Baby Club à Marseille - Photo 5
Le Baby Club à Marseille - Photo 5
© Valentin Chalandon

La Villa Schweppes : Avec le recul, quel restera la ou les meilleures soirées du Baby Club en 5 ans ?

Gabriel Audrin : Tous les anniversaires du club restent des soirées mémorables.... Mais on a quand même été bien marqué par la venue d'Octave One le 13 mars dernier.

Et le pire "fail" vécu ?

GA : Ça s'est passé un peu après mon arrivée aux commandes du club. À cette période, c'était encore le boss qui s'occupait des transports des artistes et il avait réservé un vol retour d'un DJ un mois après son show et sans que personne ne s'en aperçoive... Je vous laisse imaginer l'état de l'artiste au moment de prendre son avion...

Vous invitez pas mal de collectifs marseillais donc vous devez avoir un tas de talents locaux ! Des noms de collectifs/ artistes de chez vous à nous conseiller ?

GA : Les copains de DRMC (Damien Raud & Monkey Coops) ainsi que le jeune collectif MZG Affair : ces deux collectifs s'occupent très bien des soirées house !
Côté techno, je vous conseille d'aller voir du côté de Metaphore Collectif ou de Magie Noire. On a aussi PRZM et Sanji Nox qui sont deux beaux projets musicaux. Ces derniers font une apparition par mois minimum dans notre club avec des sets très variés.

Dans vos rêves les plus fous, à quoi ressemblerait votre soirée idéale ?

GA : À une soirée Villa Schweppes ?

À quel DJ(s) confieriez-vous les clefs de votre club ?

GA : À Roman Poncet et Sanji Nox.

Le Baby est le club où Traumer a fait ses premiers pas !

C'est quoi "l'hymne musical" de votre club (un ou plusieurs track(s) représentatif(s)) ?

GA : Étant donné que le club, en pleine expansion, évolue de jour en jour en termes de tout clientèle et de représentations artistiques, il est difficile d'y fixer un seul hymne musical... Mais disons "Blackwater" d'Octave One.

Dites-nous une chose que l'on ne sait pas sur votre club.

GA : Je peux en citer trois ! Au départ, il s'agissait d'un bar musical qui proposait essentiellement des soirées rock et qui s'appelait "Le Poulpason".
Sinon, Le Baby est également le club où Traumer a fait ses premiers pas ! Il continue d'ailleurs à y jouer lors de soirées exceptionnelles....
Dernière anecdote : des messieurs comme Octave One utilisent fréquemment nos photos (par exemple récemment sur le top Resident Advisor des meilleurs lives de l'année). Il faut croire que le show chez nous les a marqués !

Quoi de prévu côté programmation à venir ? Des exclus à nous livrer ?

GA : On bosse on bosse mais on ne vous cache pas que Dasha Rush, Gene Farris, Phil Weeks, Borrowed Identity et bien d'autres viendront pousser des disques au Baby ! On bosse aussi sur des showcases de labels, de certains résidents de Concrete et de quelques gros artistes, mais je ne pourrai pas en dire plus...

Le Baby Club
2 Rue André Poggioli, 13006 Marseille
Ouvert du mercredi soir au samedi soir, de minuit à 6h
Entrée gratuite les mercredis et jeudis et entrée entre 5 et 10€ en prévente et 10€ et 15€ sur place les week-ends
La page Facebook du Baby Club
En savoir plus :
Lieux, Rencontres
sur le même sujet