Newsletter
Le concept de soirée Jumpin
Le concept de soirée Jumpin
© DR
Le concept de soirée Jumpin - Photo 2
Le concept de soirée Jumpin - Photo 2
© DR
Le concept de soirée Jumpin - Photo 3
Le concept de soirée Jumpin - Photo 3
© DR
Le concept de soirée Jumpin
Le concept de soirée Jumpin
© DR
Le concept de soirée Jumpin - Photo 2
Le concept de soirée Jumpin - Photo 2
© DR
Le concept de soirée Jumpin - Photo 3
Le concept de soirée Jumpin - Photo 3
© DR
1 / 3
Jumpin : on vous dit tout sur ce nouveau concept de soirées
Le concept de soirée Jumpin
Le concept de soirée Jumpin
Le concept de soirée Jumpin
© DR
3

Jumpin : on vous dit tout sur ce nouveau concept de soirées

Publié le 17/05/2016 à 18:30

Le concept de Jumpin ? Inviter 10 personnes à faire la fête dans un lieu dévoilé 24h avant le jour J. Voici tous les détails.

La mention "lieu secret dévoilé 24h avant l'événement" est devenue autant un gage de bonne soirée que d'arnaque. C'est pourtant sur cette tendance que surfent le développeur Loïc et la designer Manon. Il y a un an maintenant (le 30 avril 2015 plus exactement), ces derniers ont eu l'idée de monter le site et l'application mobile Jumpin. Le concept ? Proposer au 2,5 millions de jeunes Parisiens ayant entre 20 et 35 ans de découvrir ou redécouvrir leur ville en participant, par groupe de 10 personnes, à une soirée dans un lieu révélé seulement 24h avant le jour J. On vous explique plus en détail...

Toutes les semaines, les fondateurs de Jumper organisent entre 15 et 20 soirées par semaine (et un événement de grande taille par mois). Ces soirées se déroulent dans un lieu secret, donc, et autour d'un thème particulier : "Chill" pour passer une soirée propice à la discussion, "Secret" pour découvrir un lieu façon speakeasy, "Insolite" pour vivre quelque chose d'inattendu, ou encore "The Air" pour s'évader sur les toits de Paris.

Le concept de soirée Jumpin - Photo 4
Le concept de soirée Jumpin - Photo 4
© DR

24h avant l'événement, un mail est envoyé aux participants avec l'adresse du rendez- vous ainsi que le contact téléphonique de son "Ambassadeur", le responsable de la soirée qui, en échange d'une consommation gratuite, s'occupe de la bonne mise en place des opérations.

Des exemples de sauteries déjà organisées ? Une fête avec échange de cadeaux au Bar à Bulle de La Machine en décembre, une autre avec dégustation d'insectes et de cocktails au Pavillon Puebla en octobre dernier, une contre Saint-Valentin dans la Secret Room du Badaboum en février 2016...

6 000 "Jumpers" sont déjà inscrites sur le site et autant sont ainsi prêts à devenir vos potentiels acolytes de soirées. Alors prêts à sauter le pas ? Après tout, ne dit-on pas que c'est lorsqu'on ne prévoit rien que l'on passe les meilleures nuits de sa vie ?

Le site internet de Jumpin
En savoir plus :
Lifestyle, Culture
sur le même sujet