Newsletter
Le festival Nördik Impakt en 4 anecdotes
Le festival Nördik Impakt en 4 anecdotes
© Jacob Khrist
Le festival Nördik Impakt en 4 anecdotes - Photo 2
Le festival Nördik Impakt en 4 anecdotes - Photo 2
© Grégory Forestier
Le festival Nördik Impakt en 4 anecdotes
Le festival Nördik Impakt en 4 anecdotes
© Jacob Khrist
Le festival Nördik Impakt en 4 anecdotes - Photo 2
Le festival Nördik Impakt en 4 anecdotes - Photo 2
© Grégory Forestier
1 / 2
Interview : Le festival Nördik Impakt en 4 anecdotes
Le festival Nördik Impakt en 4 anecdotes
Le festival Nördik Impakt en 4 anecdotes
Le festival Nördik Impakt en 4 anecdotes
© Jacob Khrist
2

Interview : Le festival Nördik Impakt en 4 anecdotes

Publié le 19/10/2017 à 15:30

Du 18 au 21 octobre prochains, se tiendra la 19ème édition du Nördik Impakt à Caen. L'occasion pour Maxime Quintin, vice-président de l'association Arts Attack! Et co-organisateur du festival, de revenir sur 4 moments qui l'ont marqué depuis les débuts de l'événement.

Maxime Quintin, est le vice-président de l'association Arts Attack! à l'origine du Nördik Impakt à Caen. Avant que ne débute la 19ème édition de son festival, ce dernier nous a raconté quatre anecdotes sur l'événement. Les voici.

"Dans la catégorie "grand classique" des souvenirs Nördik Impakt, le premier qui me vient en tête s'est déroulé en 2003, à l'occasion de la cinquième édition du festival... C'était ma première année en tant que bénévole et on a eu le droit à une programmation de dingue pour le jeune passionné de techno que je suis : Ken Ishii, Superpitcher, Vitalic, Crystal Distorsion, Josh Wink et, pour clôturer le festival, Monsieur Laurent Garnier. Il est 9h du matin et il est temps de sonner le glas de cette édition. Laurent Garnier est entouré de l'équipe du festival, il termine son set de plus de 3 heures sous les applaudissements des derniers fêtards en présence. Après une ou deux minutes d'arrêt et une salve d'applaudissements, il balance un dernier morceau : "Smells Like Teen Spirit" de Nirvana. C'est le feu, un moment de célébration unique ! Laurent Garnier nous a scotchés sur place et a créé la légende de cette cinquième édition."

Laurent Garnier au Nördik Impakt
Laurent Garnier au Nördik Impakt
© Nördik Impakt

"À l'occasion de l'édition suivante, Robert Hood est en train de clôturer le festival sur une techno de Détroit martiale. Le petit matin se lève dans le parc des expositions et la pénombre laisse la place à la lumière et aux scènes les plus improbables. En passant à proximité d'un des bars de la scène sur laquelle jouait Robert Hood, je vois une scène hallucinante : un couple fait un câlin - un vrai - sur le comptoir, là, devant tout le monde. Je me frotte les yeux au moins deux fois ! Le festival allait s'arrêter dans quelques minutes, j'ai donc pris mon courage à deux mains et je suis allé jusqu'à eux pour les stopper gentiment. Après quelques petites tapes sur l'épaule de la demoiselle et un délicat "Pardon, il va falloir s'arrêter", elle se retourne et là... Enfer, horreur absolu, je me rends compte qu'il s'agit de ma prof de français de seconde ! On s'est reconnus et je crois que ça les a refroidis en moins de deux secondes !"

Un bar au Nördik Impakt
Un bar au Nördik Impakt
© Nördik Impakt

"Nördik Impakt 9. On a fait venir un groupe très célèbre qui arrive très tardivement en tour bus sur le site du festival. Les artistes ont très faim. Ils se dirigent vers l'espace de restauration bénévole du festival et réclament à manger. Et là, c'est l'imbroglio ! Les gars du groupe expliquent qui ils sont mais le responsable ne les croit pas, ne les reconnaît pas et n'en démord pas : "Ouais et moi je suis le dieu du catering. Impossible de manger si vous n'avez pas de tickets repas !". Au bout de quelques minutes tout s'est arrangé mais on a failli ne pas voir ce groupe célèbre jouer sur scène. En revanche, on peut féliciter le responsable de l'époque qui suivait les consignes à la lettre : pas de ticket, pas de repas !"

Le coin catering lors de la 12ème édition du Nördik Impakt
Le coin catering lors de la 12ème édition du Nördik Impakt
© Nördik Impakt

"Plus récemment, en 2014, Gui Boratto a clôturé le festival sur un live très efficace. Ce gars est vraiment très sympa. Il est accessible, on peut facilement discuter avec lui. Après la fin de son set, Mathieu, le Président de l'association Arts Attack ! (qui organise le festival), et moi-même, le ramenons à sa loge pour lui offrir une bouteille de son whisky japonais préféré. Et dans ces moments-là, il y a toujours un incruste un peu trop éméché ! Un mec se pointe et s'initie dans notre conversation... Il enchaîne les verres et repart ! Le gars nous a littéralement sifflé la bouteille gardée spécialement pour Gui Boratto. Et, évidemment, il était 6h du mat' et il n'y en avait plus qu'une seule..."

Une fin de soirée au Nördik Impakt
Une fin de soirée au Nördik Impakt
© BenPi
Festival Nördik Impakt, du 18 au 21 octobre 2017 à Caen
Billets et infos disponibles ici !
En savoir plus :
Événements, Festivals, Rencontres
sur le même sujet