Newsletter
Jean Tonique
Jean Tonique
© DR

Interview : Jean Tonique, l'une des jeunes recrues de Partyfine

Publié le 02/12/2014 à 16:00

Le jeune producteur Jean Tonique s'apprête à sortir un EP sur le label de Yuksek, Partyfine. En attendant, il jouera avec ce dernier le 5 décembre prochain lors de la "Partyfine Xmas Party" à la Machine du Moulin Rouge. Rencontre.

La Villa Schweppes : Bonjour ! Présente-toi en quelques mots.

Jean Tonique : Salut ! Je m'appelle Antoine, j'ai 24 ans et j'habite à Paris.

Tu travailles toujours comme compositeur de musique de films ou tu es à 100% sur ton projet perso Jean Tonique ?

JT : Je travaille toujours en tant qu'assistant du compositeur de musique de film Eric Neveux. Il m'arrive par moment de participer à la composition de la musique comme récemment sur "Les Gazelles" mais, globalement, j'interviens plutôt dans la chaîne de production de la musique.

Ton premier EP, The Look in Your Eyes, est sorti il y a un an déjà. C'est pour quand l'album ?

JT : Pas d'album à venir pour le moment. En revanche, j'ai hâte de présenter !

Tu joues vendredi pour la "Partyfine Xmas Party" à La Machine du Moulin Rouge. À quoi ressemblera ton DJ set ?

JT : Je vais jouer en back to back avec mon pote Crayon des productions qu'on apprécie. Je n'ai pas pour habitude de prévoir mes DJ sets, mais dans tous les cas, ça va être funky !

La nuit de Jean Tonique

Où te trouve-t-on en général à 21 heures ?

JT : Au studio, chez moi ou dans un bar.

Et à 6 heures du matin ?

JT : Dans mon lit ou en train de danser dans un club. Je ne danse qu'à la fin des soirées, en général.

Ta dernière nuit blanche ?

JT : Il y a quelques mois j'ai joué à l'Iboat à Bordeaux. J'ai pris l'avion directement à 6h30 pour aller au mariage d'amis à Megève... où on a fini la soirée à 6h30 ! Une bonne double journée, mais ça valait le coup !

Tu sors où en général ?

JT : Je sors plutôt en fonction des programmations que pour les clubs en eux-mêmes. Du coup, c'est souvent où mes potes jouent : au Wanderlust, au Social Club, au Nüba ou encore à La Machine. Et puis je passe de temps en temps au Dandy où on est toujours bien reçu par les potes de Version Originale.

Tu bois quoi ? Gin Tonic (facile, pardon) ?

JT : J'aime pas trop le Gin Tonic, en fait. Il y a un cocktail que j'aime bien en ce moment et qui s'appelle le "Moscow Mule". Il est composé de vodka, de Ginger Beer et de citron vert. Je l'ai goûté avec rhum ce week end et c'est très bien aussi : ça s'appelle le "Dark and Stormy".

Ton dernier meilleur souvenir de fête ?

JT : Si la fête est bonne, je ne m'en souviens généralement pas trop (rire). Mais sinon j'ai joué à Biarritz le week-end dernier et ce fut une soirée sans prétention et avec des gens très cools. On s'est vraiment bien marrés !

Ta soirée idéale ?

JT : Je l'imagine plutôt dans un lieu qui me serait totalement inconnu. Quelque chose de surprenant, mais en même temps assez intimiste. En ce qui concerne le line up, j'aimerais commencer calmement par un live de Ásgeir, puis un autre de Chic (idéalement avec le groupe original). Ensuite un DJ set de Breakbot, un live de Phoenix, un live de Chromeo et, enfin, un DJ set de DJ EZ, histoire de s'énerver un peu. Ça serait une bonne grosse soirée !

À quel(s) DJ(s) confierais-tu tes nuits ?

JT : Aux mêmes que ceux de ma soirée idéale !

Quelle est/sont la/les bonne(s) nouvelles scène(s) électro que tu suis avec attention ?

JT : Je suis ce que sort le label Roche Musique avec attention. Les membres de la bande tous de bons potes. J'aime aussi beaucoup ce que fait Pomo. Il vient de sortir un EP chez HW&W, un label qui sort plein de trucs intéressants. Il y a aussi Tom Misch, un anglais qui fait de très belles choses.

Quel est ta killer track qui fonctionne à tous les coups ?

JT : Alan Braxe & Fred Falke – "Intro".

Et le (ou les) meilleur(s) morceau(x) de Nu Disco ?

JT : Marcus Marr - "The Music", Paradis - "Garde Le Pour Toi", U-Tern - "Style, Class, Flair". Je ne sais pas si on peut tous les considérer comme "Nu Disco" mais ce sont des morceaux que j'aime beaucoup.

Dis-nous une chose que l'on ne sait pas sur toi.

JT : J'adore dormir.

Quoi de prévu pour la nouvelle année ?

JT : Je devais peut-être aller jouer à Beirut, mais finalement ça sera sûrement un Road Trip en passant par la Belgique pour aller fêter le Nouvel An à Amsterdam.

Tu as commandé quoi pour Noël ?

JT : Je ne commande jamais rien, c'est au père Noël de me surprendre.

La nuit...

JT : ... porte conseil.

En savoir plus :
Rencontres, Portraits, Scène française
sur le même sujet
Interview : 5 questions pour Head On Television Interview : 5 questions pour Head On Television Calvi on the Rocks / 02.07.2017