Newsletter
Gomina, des Caennais à suivre
Gomina, des Caennais à suivre
©
La pochette de "Prints"
La pochette de "Prints"
© Gomina
Gomina, nouvel album "Prints"
Gomina, nouvel album "Prints"
© Cecile-Schuhmann
Gomina, des Caennais à suivre
Gomina, des Caennais à suivre
©
La pochette de "Prints"
La pochette de "Prints"
© Gomina
Gomina, nouvel album "Prints"
Gomina, nouvel album "Prints"
© Cecile-Schuhmann
1 / 3
Gomina, la synth-pop nouvelle génération : "Caen est une scène dynamique"
Gomina, des Caennais à suivre
Gomina, des Caennais à suivre
Gomina, des Caennais à suivre
©
3

Gomina, la synth-pop nouvelle génération : "Caen est une scène dynamique"

Publié le 19/02/2015 à 18:45

Gomina est un groupe de Caen et les quatre garçons viennent de sortir leur premier album, Prints, entre pop voyageuse et synthétiseurs envoûteurs.

C'est un groupe français, de Caen précisément même si, à la seule écoute de leur premier album Prints, il est difficile de deviner leur nationalité. Leur musique sonne comme une grande évasion sur terre, en mer et pourquoi pas, dans un Paris qui a besoin d'être secoué par des sons presque pop british. Un album qui donne envie de les découvrir et qui nous pousse à avoir la presque certitude que ces Caennais laisseront des belles empreintes dans notre univers musical.

Villa Schweppes : Comment est né le groupe Gomina ?

Gomina : On était potes avant de former Gomina. On faisait déjà de la musique avec Nicolas et Julien et petit à petit on a commencer à délirer avec Peter et le groupe s'est créé. On a démarré sur la base de répètes lors desquelles on improvisait sur des boucles assez répétitives. On a construit des morceaux pop sur ces bases.

Villa Schweppes : Qui s'occupe de quoi dans le groupe ?

Gomina : Je suis batteur et chanteur, Nicolas et Peter sont aux claviers et Julien à la basse.

Villa Schweppes : Comment est-ce que vous travaillez vos morceaux ?

Gomina : On enregistre beaucoup nos répétitions, on réécoute et on garde les choses qui nous plaisent. On travaille essentiellement en home studio.

On est vraiment un groupe donc on construit à 4

Villa Schweppes : Et l'écriture, comment ça se passe, comment ça s'est passé ?

Gomina : On est vraiment un groupe donc on construit à 4. Les rôles varient en fonction des titres et des humeurs, mais chacun apporte toujours une part indispensable aux morceaux.

Villa Schweppes : Pourquoi Gomina, ça vient d'où ?

Gomina : On a choisi ce nom pour le son et on aimait bien le décalage avec ce que ça évoque immédiatement chez les gens, à savoir la culture Rockabilly / Elvis.

Villa Schweppes : Est-ce difficile de trouver un bon nom de groupe ?

Gomina : Oui, ça donne l'occasion de bonnes discussions mais ça s'est fait plutôt rapidement pour nous.

Il y a beaucoup de groupes sur Caen et autant de styles

Villa Schweppes : La scène Caennaise, que peut-on en dire ?

Gomina : Il y a beaucoup de groupes sur Caen et autant de styles, en tout cas, l'ambiance est bonne, c'est une scène dynamique.

Villa Schweppes : Qu'est-ce qui est Caennais dans votre musique, vos intentions ?

Gomina : Caen et son climat nous ont donné pas mal d'occasions d'aller nous enfermer dans notre studio pour faire de la musique !

Villa Schweppes : Quelles émotions pouvons-nous ressentir à l'écoute de "Prints" ?

Gomina : Bonne question, qu'avez-vous ressenti ?

Villa Schweppes : Une grande sensation d'évasion... D'ailleurs, quelles ont été vos influences ?

Gomina : Chaque membre du groupe arrive avec ses influences mais on se retrouve sur plein de groupes comme Blur, Prefab Sprout, Air, Brian Jonestown Massacre pour ne citer qu'eux.

Villa Schweppes : Peut-on avoir quelques détails sur votre clip, comment est venue l'idée ?

Gomina : La vidéo de notre clip existait avant notre titre Stupid, elle collait parfaitement à notre musique, c'était vraiment magique de voir la relecture du morceau en image, par le fruit du hasard finalement. Les canadiens qui ont tourné et skaté sur cette vidéo ont été super, ils nous ont toute suite laissé utiliser leur vidéo.

Villa Schweppes : Quelles sont vos chansons inavouables du moment ?

Gomina : Charli XCX - Break The Rules (entendu ce midi dans une cafétéria!).

Villa Schweppes : Et l'album que vous pouvez écouter en boucle ?

Gomina : C'est un peu violent de n'en choisir qu'un seul. J'ai du mal à me lasser de "In the Court of the Crimson King" de King Crimson. Il y a également de très bons disques que je n'écouterais pas en boucle, c'est bien d'être bousculé par un album aussi.

Villa Schweppes : Plutôt club, salle de concert ou soirée entre potes ?

Gomina : Soirées concerts entre potes.

En savoir plus :
Actu musique, Scène française
sur le même sujet