Newsletter
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
01 / 16
5 choses à retenir du concert de Polo & Pan
Polo & Pan
Polo & Pan
Polo & Pan
© Léopold Lemarchand
16

5 choses à retenir du concert de Polo & Pan

Publié le 18/04/2017 à 14:00

Jeudi 13 avril, Polo & Pan présentaient pour la première fois leur live officiel dans l'antre festive du Badaboum. Nous y étions et on vous explique en 5 points pourquoi c'était bien.

Paul Armand-Delille et Alex Grynszpan vivent en ce moment un conte de fées. Après avoir partagé les platines du Baron, ils connaissent un succès fulgurant avec le projet Polo & Pan, donnant naissance à une électronique bourrée de références fédératrices. Jeudi 13 avril, ils montaient sur la scène du club du Badaboum pour présenter le tout premier live lors d'une date qui affichait complet. Voici, selon nous, ce qui a fait le succès de cette soirée.

Une première réussie

Les premières fois sont souvent sujets à quelques petits incidents, y compris lorsqu'il s'agit d'une première représentation sur scène. Hormis un petit faux départ lors d'une mesure, Polo & Pan a parfaitement tenu son live du début jusqu'à la fin. Bien que ce soit loin d'être la première montée sur scène du duo (on se rappelle de leur prestation lors du festival Clap Ferret en 2015), il s'agissait de la première représentation du live qu'ils présenteront durant leur tournée estivale. Si l'on devait à tout prix lui trouver une faille, on pourrait peut-être pointer du doigt une certaine timidité scénique. Mais, entre nous, cela ajoute un charme fou au spectacle.

Des chanteuses déchaînées

Marguerite et Victoria accompagnent au chant le duo sur scène. Pieds nues et vêtues toutes deux d'un kimono G.Kero, leur charme opère très rapidement sur la foule et leur jeu sur scène nous fait parfois même oublier ceux pour qui nous sommes venu ce soir. On sent un véritable lâcher prise de la part des deux jeunes femmes qui s'accordent parfaitement avec l'univers juvénile du groupe.

L'univers fédérateur

La force de frappe du duo ? Réussir à produire une électronique percutante avec des sonorités qui nous ramènent directement à notre enfance. Leur musique s'inspire des chansons de films fantastiques comme Le Magicien d'OZ de Victor Fleming et King Vidor, des génériques de dessins animés 80s, soit des ambiances qui nous rappellent l'une des plus douces périodes de notre vie et pour laquelle nous avons tous de l'affect. Polo & Pan nous fait danser avec nos souvenirs et c'est certainement ça la clé de leur succès.

Une pluie d'inédits

Les spectateurs de cette première date ont forcément eu droit a des exclusivités. Polo & Pan ont joué leurs nombreux tubes mais également les pistes qui composent leur premier album "Caravelle", qui sortira le 19 mai prochain sur le label Ekler'o' shock. En guise de rappel, nous avons eu le droit à une version du Claire de Lune de Debussy, à la sauce Polo & Pan, bien entendu.

Un public conquis

Polo & Pan pouvaient difficilement rêver mieux comme public pour une première. La moitié de la salle dansait sur place, et presque la totalité connaissait les paroles de leurs titres phares : "Canopée", "Coeur d'artichaut" ou "Plage Isolée".

En savoir plus :
Chroniques, Soirées à Paris
sur le même sujet
Rituel avec Polo & Pan Rituel avec Polo & Pan Événements / 17.07.2017
Interview Cannoise de Polo (sans Pan) Interview Cannoise de Polo (sans Pan) Festival de Cannes / 16.05.2015