Newsletter
Emy Rojas et Gaspard Le Quiniou d' Arrache toi un oeil
Emy Rojas et Gaspard Le Quiniou d' Arrache toi un oeil
© DR, Mathilde Kichenama
Le stand d'Arrache toi un oeil au Pitchfork Festival
Le stand d'Arrache toi un oeil au Pitchfork Festival
© DR, Mathilde Kichenama
L'affiche du groupe Brian Jonestown Massacre réalisée d'Arrache toi un oeil
L'affiche du groupe Brian Jonestown Massacre réalisée d'Arrache toi un oeil
© DR, Arrache toi un oeil
L'affiche du groupe Red Fang réalisée par Arrache toi un oeil
L'affiche du groupe Red Fang réalisée par Arrache toi un oeil
© DR, Arrache toi un oeil
Emy Rojas et Gaspard Le Quiniou d' Arrache toi un oeil
Emy Rojas et Gaspard Le Quiniou d' Arrache toi un oeil
© DR, Mathilde Kichenama
Le stand d'Arrache toi un oeil au Pitchfork Festival
Le stand d'Arrache toi un oeil au Pitchfork Festival
© DR, Mathilde Kichenama
L'affiche du groupe Brian Jonestown Massacre réalisée d'Arrache toi un oeil
L'affiche du groupe Brian Jonestown Massacre réalisée d'Arrache toi un oeil
© DR, Arrache toi un oeil
L'affiche du groupe Red Fang réalisée par Arrache toi un oeil
L'affiche du groupe Red Fang réalisée par Arrache toi un oeil
© DR, Arrache toi un oeil
1 / 4
"Arrache toi un oeil" au Pitchfork Festival: rencontre entre l'art et la musique
Emy Rojas et Gaspard Le Quiniou d' Arrache toi un oeil
Emy Rojas et Gaspard Le Quiniou d' Arrache toi un oeil
Emy Rojas et Gaspard Le Quiniou d' Arrache toi un oeil
© DR, Mathilde Kichenama
4

"Arrache toi un oeil" au Pitchfork Festival: rencontre entre l'art et la musique

Publié le 03/11/2012 à 15:53

Arrache toi un oeil, c'est l'histoire d'une rencontre entre Gaspard Le Quiniou et Emy Rojas. L'un étudie le graphisme, l'autre les beaux arts. Ils s'allient et se spécialisent dans la sérigraphie, le graphisme et l'illustration. D'organisation de concerts en événements, le duo se fait un nom et commence à exposer ses p

Arrache toi un oeil, c'est l'histoire d'une rencontre entre Gaspard Le Quiniou et Emy Rojas. L'un étudie le graphisme, l'autre les beaux arts. Ils s'allient et se spécialisent dans la sérigraphie, le graphisme et l'illustration. D'organisation de concerts en événements, le duo se fait un nom et commence à exposer ses propres travaux dans la France entière. OnVillaNuit les a rencontré au Supermarket du Pitchfork, où ils exposaient pour l'occasion.


OnVillaNuit : Quand est né le collectif "Arrache toi un oeil" ?

Arrache toi un oeil est né en 2002 et j'ai rencontré Emy un an après. On a commencé à travailler sur l'organisation de concerts de groupes étrangers qui n'avaient pas forcément d'endroits pour jouer. À l'époque on faisait surtout du punk rock. Après nos goûts ont évolué et on a élargi notre selection. En 2005, des amis ont découvert la sérigraphie et ils nous ont proposé de monter un atelier collectif à Bondy. On a accepté et on a commencé à expérimenter cette nouvelle technique à 8 ou 9.

Aujourd'hui on a notre propre atelier, depuis 3 ans. On travaille donc beaucoup plus. On fait des affiches de concerts, des pochettes de disques, des flyers et des tee-shirts. On fait aussi pas mal d'expositions en France et à l'étranger.

OnVillaNuit : Aujourd'hui, vous avez plusieurs cordes à votre arc ?

Oui on fait beaucoup de choses différentes. On a laissé un peu de côté les concerts parce qu'on était très occupé avec les expos mais on aime toujours en faire de temps en temps. Nos deux grands domaines d'action ce sont vraiment nos expositions personnelles et l'organisation d'événements, de concerts et de festivals. Dernièrement, on était présent à une soirée où il y avait de la cuisine, du ciné-concert. On a aussi fait un peu d'édition avec la sortie de plusieurs livres d'artistes en sérigraphie.

OnVillaNuit : Qu'est ce que vous faites au Pitchfork ?

En fait, un pote de la fille qui organise le Supermarket (petit marché de jeunes créateurs sur le Pitchfork Music Festival) nous avait acheté une affiche. Il nous a donc proposé de venir. On s'est dit que ce serait pas mal de rencontrer d'autres personnes. Les gens sont assez réceptifs, ils posent beaucoup de questions. En plus, il y a beaucoup d'étrangers donc c'est un plus pour nous.

OnVillaNuit : Vous avez des travaux préférés, des événements qui vous ont marqués?

Emy : Dernièrement j'ai fait une affiche pour un groupe qui s'appelle Ramesses. Ce sont des anciens musiciens de Electric Wizard.

Gaspard : Moi j'ai fait l'affiche d'un groupe qui s'appelle Disappears (rock garage). On a aussi fait récemment des installations sur des festivals de musique (en août et en octobre). C'était un travail de sérigraphie mélangée avec des collages, du tissu, du bois. On avait beaucoup d'espace donc c'était intéressant. Pour une fois on a pu vraiment bosser à deux, c'était très cool !

OnVillaNuit : Vos derniers coups de coeur musicaux ?

Gaspard : J'adore vraiment écouter Abner Jay, c'est un chanteur noir américain qui fait du folk blues.

Emy : Moi j'écoute le dernier Om, c'est assez planant.

OnVillaNuit : Des projets pour les mois à venir ?

On a plusieurs événements prévus ce mois-ci et en décembre. Le 8 novembre on organise un concert à la Mécanique Ondulatoire (avec Ed Schrader's Music Beat (usa), Trashley et Mercredi équitation). Les deux premiers week-ends de décembre on organise un festival à l'occasion des 10 ans d'Arrache-toi un oeil!, ça se passera aux les Instants Chavirés (concert et tapas avec 5 groupes le 1er décembre), à Mains d'Oeuvres (les 8 et 9 décembres : concerts + expositions + cuisine + sérigraphie + ciné-concerts). On fait aussi un vernissage au Monte-en-l'air ) à Paris le 5 décembre. On a brassé avec un ami notre propre bière pour l'occasion ! Elle s'appelera "Magie Noire" et il faudra venir très tôt la goûter car il n'y en aura pas pour tout le monde !

Le site officiel d'Arrache toi un oeil

Propos recueillis par Marine Normand et Mathilde Kichenama

En savoir plus :
Portraits, Pitchfork Music Festival
sur le même sujet